La Première ministre britannique Theresa May prend la parole lors de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

New York (VNA) – Le Royaume-Uni souhaite que la Malaisie transmette son souhait de continuer à coopérer avec l’ASEAN après son retrait officiel de l’Union européenne (UE) ou le Brexit.

Cette demande a été donnée par la Première ministre britannique Theresa May, lors d’une rencontre le 26 septembre avec son homologue malaisien Mahathir Mohamad, en marge de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

Selon le ministre malaisien des Affaires étrangères Saifuddin Abdullah, ce pays discutera avec les pays membres de l’ASEAN avant de donner n’importe quelle décision sur la demande du Royaume-Uni.

Lors de cette rencontre, les deux dirigeants ont discuté également de l’intensification de la coopération bilatérale. Le chef du gouvernement malaisien a demandé au Royaume-Uni d’aider l’exportation de l’huile du palmier de son pays vers l’UE.

Le Royaume-Uni quittera officiellement l’UE en mars 2019, par ailleurs, jusqu’ici le processus de négociations sur le dernier accord du divorce reste dans une impasse. -VNA