Le prix L’Oréal-UNESCO attribuée à une femme scientifique vietnamienne

Lors d’une cérémonie organisée le 18 mars à Paris, la doctoresse Tran Ha Lien Phuong, enseignante du Département d’ingénierie biomédicale de l’Université nationale d'Ho Chi Minh-Ville, s’est vu attribuer le prix “Talents prometteurs de demain” par la Fondation L’Oréal-UNESCO (Pour les Femmes et la Science). C’est la première fois qu’une femme vietnamienne reçoit cette distinction.
Lors d’une cérémonie organisée le 18 mars à Paris, la doctoresse Tran Ha Lien Phuong, enseignante du Département d’ingénierie biomédicale de l’Université nationale d'Ho Chi Minh-Ville, s’est vu attribuer le prix “Talents prometteurs de demain” par la Fondation L’Oréal-UNESCO (Pour les Femmes et la Science). C’est la première fois qu’une femme vietnamienne reçoit cette distinction.

La doctoresse Tran Ha Lien Phuong est l’une des 15 femmes scientifiques sélectionnées parmi les 236 bénéficiaires des bourses de la Fondation L’Oréal-UNESCO dans le monde entier pour recevoir le prix “Talents prometteurs de demain”. Le jury est composé de 12 éminents scientifiques choisis parmi les membres des jurys locaux et régionaux.

Le projet de Lien Phuong porte sur le développement de micelles polymères à base de fucoidan pour diagnostiquer et traiter le cancer. Sa recherche est appréciée parce qu’elle pourrait aboutir à la mise au point de traitements de lutte contre le cancer moins onéreux et plus efficaces, avec en outre moins d’effets secondaires.

Cette doctoresse de 34 ans est diplômée de la Faculté de médecine et pharmaceutique d'Ho Chi Minh-Ville. Elle a préparé son doctorat à l’Université internationale de Kangwon en République de Corée. Lors d’un entretien accordé à l’Agence vietnamienne d'Information (VNA) en marge de la cérémonie de remise des prix à Paris, la jeune doctoresse a exprimé sa joie et son émotion de recevoir cette distinction. Elle a confié que ce prix est un encouragement pour elle et son équipe tout en lui donnant des ressources afin de poursuivre une recherche approfondie. Elle a souligné également la nécessité de mettre au point des médicaments à la fois efficaces et suffisamment abordables pour soigner les populations des pays en développement.

A cette occasion, la Fondation L’Oréal-UNESCO a remis le prix « Pour les Femmes et la Science » à 5 femmes scientifiques émérites ayant remarquablement contribué au progrès scientifique. Elles ont été sélectionnées dans chacune des 5 grandes régions du monde (Afrique et pays arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Amérique du Nord) par un jury international indépendant composé de 12 illustres scientifiques du monde entier choisis par le président du jury et prix Nobel de 1999, le professeur Ahmed Zawail.

Les lauréates qui viennent du Maroc, de Chine, de Grande-Bretagne, du Brésil et du Canada ont mené des recherches dans les hautes énergies et la physique nucléaire, la chimie minérale, la chimie physique et la spectrométrie de masse, la physique et l’astronomie, et la chimie des polymères.

Prenant la parole lors de la conférence de presse peu avant la cérémonie de remise de prix, la représentante de Fondation L’Oréal-UNESCO a estimé que chacune de ces femmes s’est illustrée par son excellence scientifique, ce qui démontre avec force que les femmes peuvent jouer un rôle déterminant et contribuer au progrès scientifique dans un secteur encore largement dominé par les hommes.

En ce 3ème millénaire, de nombreux progrès restent à faire pour que la parité devienne une réalité dans les sciences. Seulement 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes, et de nombreux freins et obstacles découragent encore les jeunes femmes de poursuivre une carrière scientifique.

Créé pour honorer les femmes scientifiques éminentes et pour soutenir de jeunes chercheuses prometteuses, le programme L’Oréal-UNESCO remet depuis 17 ans, chaque année, 5 prix internationaux, et encourage les carrières de 15 jeunes femmes exceptionnelles sélectionnées parmi plus de 230 boursières primées du monde entier. Depuis 1998, le programme Pour les Femmes et la Science a récompensé 2.250 femmes scientifiques de grand talent dans 110 pays. -VNA

Voir plus