Le président français François Hollande s'adresse aux étudiants de l'Université nationale de Hanoi. Photo: tuoitre.vn

Hanoi (VNA) - Dans le cadre de sa visite d'Etat du 5 au 7 septembre au Vietnam, le président français François Hollande a ​rencontré et prononcé mardi une allocution sur l'"Avenir commun de la France et du Vietnam" devant des étudiants de l'Université nationale de Hanoi (ANH).

La visite du président français François Hollande à l'UNH ​avait une signification importante et a ouvert des perspectives de coopération dans le secteur de l'éducation et de la formation entre les deux pays.

Dans son allocution, le président français François Hollande a souligné que la France et le Vietnam entretenaient des relations historiques de longue date et avaient traversé des périodes douloureuses, mais que les deux pays avaient refermé le passé et travaillé ensemble ​pour promouvoir la coopération au développement commun.

Il a souligné que le terrorisme n'était plus une question ​propre à un pays mais à  tous les pays, et que la France avait été victime de plusieurs attaques terroristes ces derniers temps. Il a exprimé sa gratitude envers le Vietnam pour avoir partagé, avec le peuple français, ces moments difficiles.

Il a souligné que les pays devaient s'unir pour assurer la sécurité mondiale. Lorsqu'il y a des différends, il faut mener des négociations et des dialogues pacifiques pour les régler, au lieu de recourir à la force.

La France et le Vietnam souhaitent recourir à la paix pour résoudre les différends. Et c'est un terrain d'entente entre les deux peuples, a-t-il affirmé, ajoutant que la France s'efforcera de soutenir le Vietnam dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies.

Appréciant la politique d'ouverture économique du Vietnam, le président français a estimé que dans son processus d'intégration au monde, le Vietnam avait revalorisé ses atouts ​de développement, tout en préservant ses traditions culturelles, et qu'il est à ce jour l'un des plus grands exportateurs mondiaux de riz.

Toutefois, le président français a déclaré qu'outre le développement de secteurs traditionnels, le Vietnam devrait encore progresser dans ​celui des technologies de pointe. La France continuera de côtoyer avec le Vietnam et de partager de nouvelles technologies. Par conséquent, la France veille particulièrement à la formation et à la mobilisation de ses ressources dans ce domaine ​afin d'y promouvoir la coopération.

Il a espéré que la France accueillera davantage d'étudiants vietnamiens dans les temps ​à venir, accélèrera l​es relations entre les universités françaises et vietnamiennes, ​et intensifiera l'enseignement du et en français dans les universités vietnamiennes ​afin de donner davantage d'opportunités aux étudiants vietnamiens de partir étudier en France. Il a également souhaité que les universités au Vietnam comme en France proposent des programmes de formation d'excellence.

Exprimant sa joie d'accueillir le président français, le directeur de l'UNH Nguyen Kim Son a rappelé que, fondé par les Français en 1906, son établissement était issu de l'Université d'Indochine, laquelle est le premier centre d'enseignement supérieur à l'occidental de la péninsule indochinoise.

Grâce ​aux efforts inlassables des générations de professeurs et d'étudiants, l'UNH est devenue actuellement une université pluridisciplinaire, de haute qualité et répondant aux normes internationales.

Il a annoncé que, ces dernières années, l'UNH avait édifié et entretenu un partenariat multilatéral avec de grandes universités françaises ​comme l'Ecole polytechnique de Paris, l'Université de Nantes, l'Université Paris-Sud... Par ailleurs, elle a activement participé à des mécanismes et des programmes de coopération multilatérale, dans le cadre de la Francophonie, de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF)...

Il a souligné que les fondements solides ​des relations de coopération entre l'UNH et ses partenaires français prenaient source dans les relations historiques entre l'UNH et la tradition du savoir-faire français. L'UNH oeuvrera activement pour renforcer cette relation spéciale à travers le développement d'activités de formation et de recherche scientifique, en collaboration avec les universités françaises, ce ​afin de contribuer à la promotion la coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur entre le Vietnam et la France, ainsi qu'à se servir de passerelle culturelle, éducative et scientifique entre l'Asie et l'Europe.

A cette occasion, l'UNH et de l'Ecole polytechnique de Paris ont signé un accord de coopération dans le domaine de la formation d'excellence. -VNA