Washington (VNA) – Le président américain Donald Trump a quitté lundi 25 février Washington pour se rendre au Vietnam où il participera au deuxième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
 
Le président américain Donald Trump. Photo: VNA

Le président Trump est monté dans l’avion présidentiel Air Force One qui s’est envolé plus tard de la base aérienne d’Andrews (Maryland, est), à une dizaine de kilomètres au sud-est de Washington.

Dans l’avion vers la capitale vietnamienne Hanoi, il a exprimé sur Twitter son optimisme quant à une rencontre efficace au sommet avec son homologue nord-coréen Kim Jong-un.

Avant son voyage, le chef de l’Etat américain a également déclaré s’attendre à ce que le sommet se déroule "très bien" et a exprimé son désir de parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

L’avion du président Trump devrait atterrir à l’aéroport international de Nôi Bai, à Hanoi, dans la soirée de mardi 26 février (heure de Hanoi).

Dans le cadre du sommet, le président américain et le dirigeant nord-coréen devraient se rencontrer au moins cinq fois. Ils devraient dîner ensemble le 27 février à Hanoi avant de tenir leur sommet le 28 février, a fait savoir la Maison-Blanche dans un communiqué cité par l’agence de presse Yonhap.

Le président Trump sera accompagné du secrétaire d’État Mike Pompeo et du chef de cabinet de la Maison-Blanche par intérim Mick Mulvaney. Le dirigeant Kim Jong-un sera accompagné pour sa part de deux officiels nord-coréens, a fait savoir Sarah Sanders, attachée de presse de la Maison-Blanche.
 
Plus tôt, le chef de la diplomatie américaine est arrivé à Hanoi. Dans une déclaration sur Twitter, il s’est engagé à faire avancer les efforts en faveur de la dénucléarisation ainsi que de la promotion des liens avec Pyongyang.

Les experts ont estimé que lors de leur deuxième sommet, les deux dirigeants devraient se concentrer sur les mesures nord-coréennes concrètes en vue de la dénucléarisation et des mesures américaines correspondantes comme l’assouplissement des sanctions et l’amélioration des relations bilatérales. – VNA