Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (quatrième à partir de la gauche) et les dirigeants de pays lors de la cérémonie d'ouverture du 33ème sommet de l'ASEAN. Photo: VNA.



Hanoi (VNA) - Le 13 novembre, à Singapour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et d'autres dirigeants de l'ASEAN ont assisté à la séance plénière du 33e sommet de l'ASEAN.
  
Dans son discours d'ouverture, le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, a souligné que les principales questions auxquelles l'ASEAN devait s'attaquer étaient de jeter les bases solides d'une région de paix, de stabilité et de règles; de faire en sorte que l'ASEAN continue d'être une région de développement économique dynamique; de renforcer la capacité de l'ASEAN pour répondre efficacement aux défis menaçant la sécurité et la stabilité régionales. Le Premier ministre Lee Hsien Loong a souligné que, dans le cadre du dialogue et de la coopération, l'ASEAN avait progressé de manière positive.
 
Plus précisément, au cours de l’année, les ministres de la Défense des pays de l’ASEAN ont adopté le code de conduite en matière de collision maritime et aérienne, l’accord sur l’extradition de l’ASEAN, des conférences au niveau ministériel régionales ont été organisées ; de diverses mesures de coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’assurance de la cybersécurité, adoptées ;  le dixième paquet du programme de libéralisation des services de l'ASEAN (AFAS) a été accéléré ; l'accord de commerce électronique de l'ASEAN, adopté ; le guichet unique des douanes de l'ASEAN, promu ; la mise en œuvre de l'accord d'investissement de l'ASEAN (ACIA), acaélérée ; le réseau des villes intelligentes de l'ASEAN, créé ; etc. Le Premier ministre de Singapour a également noté l'évolution positive des négociations sur un code de conduite en mer Orientale (COC) entre l'ASEAN et la Chine, indiquant par ailleurs que la situation en mer Orientale a continué à évoluer de manière complexe, ayant besoin de l’unité dans la position commune ainsi que de la promotion des principes agréés de l’ASEAN en vue de promouvoir la confiance et de prévenir les risques d’instabilité.
 
Partageant l'évaluation du Premier ministre Lee Hsien Loong, les dirigeants de l'ASEAN ont déclaré qu'avec la gestion efficace de Singapour, le président de l'ASEAN 2018, la coopération et la cconnectivité au sein de l’ASEAN au cours de l'année avait connu un développement très encourageant. Dans l’esprit de développer une ASEAN plus autonome et plus créative, l’ASEAN continue de maintenir son rôle central en renforçant les mécanismes de dialogue et de coopération dirigés par l’ASEAN pour contribuer à la paix et à la stabilité dans la région et obtenir des résultats positifs dans l’édification de la communauté de l’ASEAN. L’ASEAN continue de susciter un vif intérêt et le soutien de ses partenaires, et a montré son rôle et sa capacité à faire face aux problèmes émergents, en particulier les catastrophes naturelles, l'évolution de la situation internationale dans la péninsule coréenne, dans l'État de Rakhine du Myanmar.
 
En outre, les dirigeants de l'ASEAN ont également souligné les défis auxquels le bloc est confronté, à la fois à cause des changements complexes de l'environnement international et régional et de l'intérieur de l'ASEAN elle-même. Ils ont réaffirmé la condition préalable au maintien de l'unité et du rôle central de l'ASEAN, et au renforcement d'un cadre de coopération régionale large, transparent et fondé sur des règles, avec l’ASEAN étant au centre, contribuant ainsi de manière positive à une région de paix, de stabilité et de prospérité.

Les pays ont convenu que l'ASEAN devrait poursuivre ses efforts pour créer un environnement favorable au dialogue, à la coopération et à la création de la confiance, notamment par des négociations effectives et approfondies sur le COC, le règlement des différends sur le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), parallèlement à la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) . Les dirigeants de l'ASEAN insistent sur le fait qu'ils continuent à soutenir activement le Myanmar dans la recherche d'une solution durable pour stabiliser la situation et résoudre les problèmes humanitaires dans l'État de Rakhine. Les pays ont souligné que  l'ASEAN se félicite des récents développements positifs sur la péninsule coréenne, notamment des résultats des trois sommets intercoréens et du sommet américano-chinois, soutenant les efforts de promotion de la paix et de la stabilité ainsi que la dénucléarisation à long terme de la péninsule coréenne.
 
Prenant la parole au sommet, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a salué les résultats positifs obtenus par l'ASEAN pendant la présidence singapourienne et a félicité le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong pour ses efforts en vue de contribuer à ce travail. Le Premier ministre a souligné que, sur la base de la dynamique favorable de 2018, l'esprit d'autonomie et de créativité de l'ASEAN devrait continuer à être renforcé dans les années à venir. En conséquence, la solidarité et l’unité de l’ASEAN doivent rester un facteur clé de la
pensée et de l’action pour une communauté de l’ASEAN forte, autonome et cohésive. Il soutient le fait que l’ASEAN continue de promouvoir la coopération et le dialogue pour instaurer la confiance, faire respecter le droit international et plaider en faveur d'un système international multilatéral fondé sur des règles, renforcer la coopération dans les domaines de l'innovation pour tirer le meilleur parti des possibilités offertes par la révolution 4.0 et apporter les avantages les plus concrets possibles aux citoyens.
A cette occasion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a présenté les initiatives vietnamiennes visant à relier les plates-formes de données numériques, à harmoniser les tarifs des services mobiles, à créer l'Université de techologie de l’ASEAN et à mettre en place un réseau d'informations d'alerte rapide sur les catastrophes naturelles dans la région.

En ce qui concerne la situation régionale et internationale, le Premier ministre a affirmé que les récents développements en mer Orientale causent l'inquiétude pour la région. Les activités unilatérales dans cette zone maritime peuvent entraîner des erreurs de calcul et un risque élevé de collision. Le Premier ministre a réitéré les principes convenus dans l'ASEAN pour renforcer le droit international et l'UNCLOS de 1982, en réglant pacifiquement les différends, ne pas recourant à la force ni menaçant d’y recourir, ne pas militarisant, ne pas compliquant la situation, augmentant la confiance, construisant activement un COC efficace, concret et strictement mis en œuvre.

Le Premier ministre a souhaité que l'ASEAN soutienne activement le Myanmar dans la résolution du problème humanitaire dans l'État de Rakhine, ainsi que les efforts visant à promouvoir la paix, la stabilité et la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

À la fin de la réunion, les dirigeants de l'ASEAN ont applaudi et hautement apprécié Singapour, qui a assuré avec succès la présidence de l'ASEAN en 2018, avant de déclarer qu'ils continueraient de coopérer et de soutenir étroitement la Thaïlande qui assumera la présidence de l'ASEAN en 2019 pour réaliser les objectifs de construction d'une communauté de l’ASEAN forte, de solidarité et d'autonomie. -VNA