Hanoi (VNA) – Le Parti et l’État vietnamiens considèrent toujours la protection des frontières comme une mission essentielle, régulière et vitale pour assurer le développement stable et durable de la nation, a affirmé samedi 2 mars le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc remet l’Ordre du mérite militaire de première classe à la Force des garde-frontières. Photo : VGP

S’exprimant lors d’une cérémonie marquant le 60e anniversaire de la Journée  traditionnelle des garde-frontières et le 30e anniversaire de la Journée de la défense frontalière du peuple entier, il a salué les efforts déployés par la force des gardes-frontières au cours des six dernières décennies.

La demande plus élevée en matière de renouvellement, d’intégration, de coopération et de développement nécessite davantage d’efforts en vue de gérer et de protéger la frontière, a indiqué le chef du gouvernement.

Il a demandé aux garde-frontières de se coordonner activement avec les ministères, les secteurs et les localités afin de mettre en œuvre des missions nationales de gestion et de protection des frontières et d’intensifier la sensibilisation afin de créer un consensus élevé au sein du Parti, de l’armée, de la population et de l’ensemble du système politique.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également souligné que la création, la gestion et la protection des frontières nationales relevaient de la responsabilité du Parti, de l’armée et du peuple, ainsi que de tout le système politique.

À cette occasion, la Force des garde-frontières s’est vu décerner l’Ordre du mérite militaire de première classe, la plus noble distinction honorifique du Parti et de l’Etat vietnamienne pour elle. – VNA