Kuala Lumpur, 10 juin (VNA) - Le Premier ministre malais Mahathir Mohamad a appelé à la révision de l'Accord du partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), estimant que les petites économies telles que la Malaisie sont au désavantage sous ses actuels termes.
 
Le Premier ministre malais Mahathir Mohamad. Photo: Xinhua/VNA

Dans une interview accordée au journal Nikkei du Japon et publiée le 9 juin, le dirigeant malais a déclaré que cet accord commercial devrait prendre en considération les niveaux de développement de différents pays.

 

Les économies plus faibles doivent avoir la chance de protéger leurs produits, a-t-il ajouté.

 

M. Mahathir n'a pas rejeté la signification des accords comme le CPTPP et n'a pas dit s'il envisagerait de se retirer de cet accord commercial, a rapporté Nikkei.

 

Le Premier ministre malais a déclaré que son gouvernement "doit revoir tous les accords" conclus sous l'administration précédente, y compris les accords d'infrastructure, de commerce et de sécurité.

 

Ce dirigeant de 92 ans a pris ses fonctions le mois dernier, s'engageant à réduire la dette nationale et à revoir les grands projets approuvés par son prédécesseur. -VNA