Bangkok, 26 juillet (VNA) - Le 25 juillet, le Parlement thaïlandais a entamé une réunion de deux jours au cours de laquelle le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a prononcé une déclaration de politique générale du nouveau gouvernement.

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha lors de la cérémonie de prestation de serment tenue le 16 juillet à Bangkok. Photo : AFP/VNA

Selon les médias locaux, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha  a déclaré que le gouvernement garantirait un revenu aux agriculteurs et prendrait les mesures appropriées pour stabiliser les prix des produits agricoles.

Il a affirmé que le gouvernement continuerait à maintenir une discipline financière de haut niveau, à promouvoir les réformes fiscales afin d'élargir la base de calcul de l'impôt et d'accroître l'efficacité du système de perception de l'impôt.

Au cours du débat qui a suivi, les parlements de l'opposition ont critiqué les politiques du gouvernement, affirmant que le gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha ne faisait qu'esquisser les grandes lignes sans révéler suffisamment de détails aux membres du Parlement.

Les informations publiées dans les médias locaux avant la réunion ont indiqué que la Déclaration de politique du Premier ministre Prayut Chan-o-cha  visait à faire de la Thaïlande un pays développé via 12 politiques urgentes et de 12 politiques à long terme, axées sur le projet du corridor économique de l'Est (CEE).

Il s'est également engagé à aider le pays à sortir du piège des revenus moyens pendant son mandat.

Le nouveau cabinet thaïlandais, composé de 39 sièges et de 36 membres, a prêté serment le 16 juillet. En vertu de la Constitution thaïlandaise, dans les 15 jours suivant son entrée en fonction, le gouvernement devra présenter au Parlement sa déclaration de politique générale orientant le développement du pays dans quatre prochaines années.-VNA