La ville de Chiang Mai au nord de la Thaïlande est recouverte de fumées. Photo: AFP/VNA

 

Hanoï, 3 avril (VNA) - Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha s'est rendu mardi 2 avril dans certaines régions septentrionales de ce pays pour examiner la situation de la pollution atmosphérique.

Il s’est rendu dans la ville de Chiang Mai, une destination touristique renommée récemment touchée par la fumée, et dans la ville de Chiang Rai, où aura lieu cette semaine la réunion ministérielle des Finances et des gouverneurs des banques centrales de l’ASEAN.

Il a annoncé avoir ordonné aux agences compétentes de résoudre le problème dans sept jours, à commencer par 1.900 zones réparties dans neuf provinces.

Il a ajouté que le gouvernement avait distribué près de 2 millions de masques aux habitants de cette région.

Les données gouvernementales montrent que l'indice de la qualité de l'air (AQI) à Chiang Rai a atteint des niveaux jugés insalubres entre 240 et 250.

Le Centre de données sur les changements climatiques de l'Université de Chiang Mai a déclaré que le problème de fumée dans les neuf provinces septentrionales du pays était dû à la sécheresse et aux incendies de forêts.

Environ 300 officiels devraient assister à la réunion précitée de l'ASEAN à Chiang Rai. Un haut responsable du ministère thaïlandais des Finances a déclaré que ce pays avait préparé des masques faciaux pour les participants, mais qu'il n'avait pour le moment aucun plan de changer le lieu ou le programme de la réunion. -VNA