Hanoï, 10 avril (VNA) - Le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong, a affirmé que le projet de loi contre les fausses informations proposé par son gouvernement était une «avancée» dans la lutte en la matière en ligne.

Le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong. Photo: AFP/VNA

S'exprimant lors d'une visite en Malaisie, M. Lee a déclaré que les fausses informations constituaient un grave problème et que d'autres pays tels que la France, l'Allemagne et l'Australie avaient promulgué des lois pour les combattre.

Selon lui, le gouvernement singapourien a délibéré sur un projet de loi dans ce sens pendant près de deux ans avant de le soumettre la semaine dernière au Parlement.

Ce projet de loi prévoit une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans et de lourdes amendes d'un montant maximal de 740.000 dollars pour ceux qui diffusent de fausses nouvelles.

Le ministre singapourien de la Justice, K. Shanmugam, a déclaré que ce projet de loi met l'accent sur de fausses déclarations des faits. Il ne traite pas des opinions et des points de vue. –VNA