Le PM exige de booster la transformation numérique et le commerce électronique

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé lundi 10 juin d’accélérer la transformation numérique et le développement du commerce électronique, soulignant cinq groupes de tâches et solutions dans ces domaines pour apporter des avantages aux citoyens et aux entreprises.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh lors de la conférence. Photo:! VNA
Le Premier ministre Pham Minh Chinh lors de la conférence. Photo:! VNA

Hanoi, 10 juin (VNA) – Le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé lundi 10 juin d’accélérer la transformation numérique et le développement du commerce électronique, soulignant cinq groupes de tâches et solutions dans ces domaines pour apporter des avantages aux citoyens et aux entreprises.

Il a également salué les résultats d’un an de mise en œuvre de la directive du Premier ministre visant à éliminer les goulots d’étranglement du projet de développement d’applications de données démographiques, d’identification et d’authentification électroniques au service de la transformation numérique nationale pour 2022-2025 avec une vision jusqu’en 2030 (projet 06).

Le chef du gouvernement a également ordonné aux autorités, notamment aux ministres et présidents des comités populaires locaux, de promouvoir leur sens des responsabilités, de faire preuve d’initiative, de créativité et d’innovation dans leur champ de compétence respectif, et se concentrer sur la mise en œuvre des tâches spécifiques pour traiter les goulots d’étranglement et lacunes.

Premièrement, il faut améliorer de toute urgence les institutions pour servir le développement des données démographiques, la connexion et le partage de données en particulier et la transformation numérique nationale en général, a-t-il précisé.

Le ministère de la Sécurité publique doit achever au plus tôt les projets de loi sur la protection des données personnelles et sur les données, de soumettre au gouvernement pour promulgation un décret sur l’identification et l’authentification électroniques pour remplacer le décret n°59/2022/ND-CP, ainsi qu’un décret guidant l’application de certaines dispositions de la loi sur l’identité, se coordonner avec les ministères et les branches l’examen, la recherche et la modification des documents juridiques sur la gestion de la population.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce doit étudier et conseiller le gouvernement sur les propositions visant à modifier les lois et les documents d’orientation liés au commerce électronique, en particulier la loi sur la protection des consommateurs, à développer une stratégie de développement du commerce électronique pour gérer et développer durablement les plateformes de commerce électronique nationales et transfrontalières, garantir la compétitivité et prévenir efficacement la vente de produits contrefaits et de produits de mauvaise qualité.

Le ministère des Finances doit finaliser les documents à soumettre au gouvernement pour promulgation un décret modifiant le décret n°123/2020/ND-CP réglementant l’application des factures électroniques pour les transactions de commerce électronique et les services de streaming vidéo en direct, les services de restauration.

Le ministère de l’Information et de la Communication doit élaborer et soumettre au gouvernement pour promulgation les documents sur la mise en œuvre de la Loi sur les transactions électroniques (en vigueur à compter du 1er juillet 2024) ; du décret modifiant et complétant le décret n°73/2019/ND-CP du 5 septembre 2019 réglementant la gestion des investissements dans l’application des technologies de l’information financés par le budget de l’État.

Deuxièmement, il faut promouvoir la simplification et la restructuration des procédures administratives pour améliorer la quantité et la qualité des services publics fournis à la population, a indiqué le Premier ministre, demandant d’assurer les conditions nécessaires pour passer à partir du 1er juillet 2024 à l’utilisation du VNeID comme compte unique pour effectuer les procédures administratives et fournir les services publics dans l’environnement électronique.

Troisièmement, il faut accélérer les progrès de la construction du Centre national des données et des bases de données spécialisées des ministères, des branches et des localités, créant une prémisse pour le développement et l’exploitation des bases de données nationales, et renforcer l’intégration et l’interconnexion synchrones entre les bases de données nationales pour développer le gouvernement numérique et promouvoir des transactions commerciales de manière régulière, continue et sûre dans l’environnement numérique.

Quatrièmement, il faut promouvoir la transformation numérique dans la gestion fiscale et mettre en œuvre de manière synchrone des solutions de facturation électronique, notamment dans la gestion des activités de commerce électronique, a poursuivi le chef du gouvernement.

Cinquièmement, les ministères, les branches et les localités sont invités à examiner de manière proactive et à surmontent efficacement les problèmes, limites, lacunes soulevés par le ministère de la Sécurité publique, à élaborer une feuille de route (sur les questions juridiques, les services publics en ligne, les infrastructures numériques, la sécurité, la sûreté des réseaux, les ressources, la direction, l’administration...), a-t-il encore indiqué. – VNA

source

Voir plus