Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté les ministères,  branches et localités à redoubler d’efforts pour réaliser avec succès les objectifs et tâches de 2019 dans un contexte mondial en évolution rapide et complexe.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la réunion périodique du gouvernement, le 2 avril à Hanoi. Photo : VNA

Il faudrait exercer une direction directe, agir de manière proactive et flexible face à la situation internationale et nationale, et concentrer tous les efforts pour surmonter les difficultés et défis, a-t-il écrit dans une lettre envoyée aux ministres, aux chefs des organes de rang ministériel, des organes relevant du gouvernement, aux secrétaires des comités provinciaux et municipaux du Parti, aux présidents des comités populaires des provinces et des villes sous l’autorité centrale.

Le chef du gouvernement a recommandé de se focaliser sur le règlement des difficultés de la popution et des entreprises et la promotion de la croissance, la qualifiant d’une tâche politique importante de chaque ministère, de chaque branche et de chaque localité.

Il a également invité à mettre en œuvre de manière synchrone et efficace les solutions à l’expansion des marchés et au renforcement des exportations, à mener à bien le programme d’action visant à réaliser les accords de libre-échange conclus, notamment l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste, et à développer le système de vente au détail.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé d’accélérer le rythme d’exécution des projets et le décaissement des investissements publics, de mobiliser les capitaux non étatiques, d’encourager les investissements privés au service de la croissance socio-économique.

Dans le même temps, il faudrait gérer proactivement et avec souplesse les outils de la politique monétaire, mettre en œuvre de manière cohérente l’objectif prioritaire  de consolider les assises macro-économiques, de contrôler l’inflation, créer une base solide pour le développement socio-économique.

Le chef du gouvernement a encore recommandé de renforcer la gestion des recettes budgétaires, d’appliquer une politique fiscale adaptée aux petites et moyennes entreprises, de prendre des mesures efficace contre le déficit de recettes budgétaires, le transfert de prix et les dettes fiscales.

Il importe enfin de mobiliser l’engagement de tout le système politique, de la communauté des entreprises et de la population, de diriger de manière énergique et déployer de manière synchrone les mesures d’enrayement de l’épidémie de peste porcine africaine, a-t-il indiqué. – VNA