Hanoi (VNA) - Le district suburbain de Ba Vi à Hanoi a bien maintenu ses zones sans Covid-19, ou "zones vertes", tout en assurant des opérations commerciales pour répondre à la demande des résidents locaux et approvisionner ceux du centre-ville.

Le plus grand district de Hanoi maintient ses zones vertes et son approvisionnement hinh anh 1Une porcherie dans le district de Ba Vi, à Hanoi. Photo: VNA

Le district, le plus grand de Hanoi en termes de superficie, possède plusieurs artères menant à d’autres localités et est considéré comme présentant un risque élevé de propagation du Covid-19. Cependant, il n’a encore signalé aucune infection dans la communauté jusqu’à présent.

Le président du Comité populaire de Ba Vi, Dô Manh Hung, a déclaré que malgré son statut de "zone verte", le district est resté vigilant et a pris l’initiative d’élaborer des scénarios, des solutions et des mesures comme s’il s’agissait d’une "zone rouge", ou de zones à haute risque d’infections.

Le district a déployé les directives du Parti, du gouvernement et du Premier ministre lorsqu’aucun cas de Covid-19 n’avait été détecté à Hanoi.

Par conséquent, lorsque de nombreuses localités de Hanoi ont signalé de nouvelles flambées, Ba Vi a rapidement lancé des plans préparatoires en association avec des mesures préventives du Comité du Parti et du Comité populaire de la ville.

En plus de trois points de contrôle aux portes de la ville pour surveiller les personnes entrant en provenance d’autres localités, Ba Vi a mis en place neuf autres points de contrôle sur les routes reliant d’autres localités, ainsi que 626 autres au carrefour entre ses villages et ses communes.

De nombreux groupes d’inspection intersectoriels et mobiles ont été créés et ont lancé des centaines d’examens.

Alors que le district se protège des risques d’infection de l’extérieur et applique des mesures de contrôle des déplacements, il a accéléré les opérations commerciales et la récolte dans le but de livrer des produits à d’autres localités.

Ba Vi dresse une liste de quelque 1.465 petits commerçants proposant des produits essentiels sur 23 marchés pour organiser le dépistage et la vaccination contre le Covid-19. Les agriculteurs ont été invités à maintenir leurs cultures et à s’efforcer d’atteindre une productivité élevée.

Pour réaliser la stratégie de la capitale visant à protéger les "zones vertes", qui se concentrent sur la production pour alimenter les marchés de consommation, Ba Vi a intensifié le développement de l’élevage et de l’aquaculture.

Le district compte à ce jour près de 4.200 buffles ; 36.600 vaches dont 11.500 vaches laitières qui produisent 23.000 tonnes de lait ; 210.000 porcs ; et 5,7 millions de volailles.

En plus de prendre des mesures préventives dans la production agricole, Ba Vi a mis en œuvre des solutions pour améliorer le rendement et mis en place des groupes spécialisés dans la livraison de produits de première nécessité à ses communes.

Comme il a noué des liens avec les chaînes de supermarchés, les marchés de gros et les grands marchés de consommation, la plupart de ses produits sont bien vendus et la population locale ne subit pas de pertes dues à une offre abondante.

Il mobilise également toutes les forces et tous les dispositifs pour s’engager dans le transport de marchandises si besoin est, et crée des conditions optimales pour les entreprises et les établissements dans la "zone verte" dans le but d’éviter les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement.

Depuis que la quatrième vague d’épidémies de Covid-19 a frappé le Vietnam jusqu’à la mi-septembre, Hanoi a enregistré près de 3.900 cas d’infection dans ses localités, dont 10 districts dans la "zone rouge".

La ville a pratiquement terminé des tests de masse sur son territoire et primovacciné presque toutes les personnes éligibles à la vaccination contre le Covid-19.

Elle compte à ce jour plus de 600 "zones vertes" pour les entreprises, qui reçoivent l’approbation des autorités locales. Les entreprises ne ménagent aucun effort pour atteindre le double objectif d’enrayer la propagation du Covid-19 et de maintenir l’activité économique.

Le Comité populaire municipal avait autorisé 19 localités au niveau de district à reprendre certains services à partir du 16 septembre à 12h00, compte tenu de l’avancée de la lutte contre le Covid-19.

Le hashtag "zone verte" a gagné du terrain et reflète la détermination de nombreuses localités à contrôler la quatrième vague épidémique. La mise en place d’un plus grand nombre de "zones vertes" pour lutter contre le Covid-19 est une mesure efficace pour empêcher la propagation du virus. – VNA