Singapour (VNA) - Le terrorisme reste une menace dans l’État de Rakhine au Myanmar et pourrait avoir de graves conséquences pour la région, a déclaré mardi 21 août la conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi, lors d’une conférence à Singapour.
 
La conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi. Photo : Reuters/VNA

Le danger d’activités terroristes, qui ont été à l’origine des événements aboutissant à la crise humanitaire à Rakhine, demeure réel et actuel, at-elle déclaré.

A moins que ce problème de sécurité ne soit résolu, cela pourrait avoir de graves conséquences, non seulement pour le Myanmar, mais aussi pour d’autres pays de la région et au-delà, a souligné la conseillère d’État birmane. – VNA