Hanoï, 4 mars (VNA) - Le Myanmar examine actuellement l’exemption fiscale pour les entreprises investissant dans le projet de nouvelle ville de Yangon.

La ville de Yangon, au Myanmar. Photo: Internet

 

Cette mesure vise à attirer les investisseurs dans le projet d'expansion de la ville en cours à l'ouest du fleuve Yangon, selon la Commission d'investissement du Myanmar.

Les entreprises investissant dans la zone 1, la moins développée, peuvent bénéficier d’un allégement fiscal de sept ans, alors que celles dans la zone 2 et la zone 3 disposeront d’un allégement fiscal respectivement de 5 et 3 ans.

Le projet de "nouvelle ville de Yangon" est mis en œuvre par la Compagnie de développement de la Nouvelle Yangon (NYDC), qui appartient entièrement au gouvernement de la région de Yangon. Il devrait créer des emplois pour quelque 2 millions de personnes.

Selon le plan, la première phase du projet portera sur le développement des infrastructures pour un coût estimé à 1,5 milliard de dollars. Elle concernera la construction de 5 zones administratives, 2 ponts, un couloir routier de 26 km, une zone industrielle de 10 km², une centrale électrique et des usines de traitement de l'eau.

La région de Yangon compte environ 7,4 millions d'habitants, et 10 millions sont prévus ces 10 prochaines années.

Selon les estimations, cette région a concentré 26% du produit intérieur brut (PIB) du Myanmar en 2016. -VNA