Le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung (à droite), et le représentant en chef de la JICA au Vietnam, Yasuo Fujita. Photo: tapchitaichinh.vn.

 
 
Hanoï (VNA) - Le ministère vietnamiens des Finances souhaite recevoir des aides de la JICA (Agence japonaise de Coopération internationale) dans la restructuration de son budget, la gestion des dettes publiques, la réforme des formalités administratives et la modernisation du secteur financier.

C’est ce qu’a déclaré le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung, en recevant ce jeudi 22 mars, à Hanoi, le représentant en chef de de la JICA au Vietnam, Yasuo Fujita, et son successeur Tetsuo Konaka.

Le ministre Dinh Tiên Dung a hautement apprécié les aides précieuses du Japon accordées au Vietnam et à son ministère des Finances, en particulier. Selon lui, ces dernières années, le Japon était toujours le premier bailleur de fonds du Vietnam en termes d’aides publiques au développement.

D’une valeur totale de 56 millions de dollars depuis 1993, les aides non remboursables japonaises ont permis au ministère vietnamien des Finances d’améliorer ses compétences de gestion étatique, d’accélérer la réforme des formalités administratives et des finances publiques, et de moderniser les services douaniers et fiscaux, a indiqué Dinh Tiên Dung.

Il a hautement apprécié les contributions importantes de l’ancien représentant en chef de la JICA, Yasuo Fujita, au développement du secteur financier du Vietnam, ainsi que son soutien actif accordé au ministère vietnamien des Finances, notamment dans la mobilisation des ressources financières au profit des projets concernant la fiscalité, les douanes, la comptabilité et l’audit.

Dinh Tiên Dung a également félicité Yasuo Fujita d’avoir terminé avec succès son mandat au Vietnam en tant que représentant en chef de la JICA. Il s’est déclaré convaincu que ce responsable japonais obtiendrait de nouveau succès quel que soit son poste futur et poursuivrait son soutien au Vietnam et au ministère vietnamien des Finances, en particulier.

Quant au nouveau représentant en chef de la JICA, Tetsuo Konaka, le ministre Dinh Tiên Dung l’a appelé à faire de son mieux pour promouvoir les belles relations bilatérales et dynamiser la coopération entre la JICA et le Vietnam.

Le dirigeant vietnamien a enfin plaidé pour une coopération plus étroite et plus efficace entre le gouvernement japonais et les organismes vietnamiens concernés dans les domaines à fort potentiel au service.

Les responsables de la JICA, de leur côté, ont proposé à la partie vietnamienne de renforcer la coopération bilatérale dans la réforme institutionnelle, la formation de ressources humaines qualifiées, la résilience aux changements climatiques et la protection de l’environnement.
Auparavant, le 21 mars, Yasuo Fujita s’est vu attribuer l’Insigne « Pour l’œuvre du secteur de la planification et de l’investissement du Vietnam » du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement. -VNA