Le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Photo : Kyodo/VNA
 
Tokyo (VNA) – Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré le 28 février que son pays et les Etats-Unis continueraient de coopérer étroitement dans les temps à venir pour résoudre la question coréenne, y compris l’enlèvement de Japonais. 

Après une conversation téléphonique avec le président américain Donald Trump, le Premier ministre Shinzo Abe a affirmé le soutien de Tokyo à la décision de Trump de ne pas faire trop facilement de concessions à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et de poursuivre les pourparlers constructifs pour presser la RPDC de réaliser des actions concrètes en matière de dénucléarisation. 

Shinzo Abe a également indiqué que le président américain Donald Trump avait mentionné la question concernant l’enlèvement de Japonais lors du Sommet avec le président de la RPDC, Kim Jong-un, à Hanoï. 

De son côté, le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, a estimé qu’il était regrettable que le second Sommet Etats-Unis – RPDC n’ait pas pu aboutir à un accord. Le chef de la diplomatie japonaise a affirmé son fort soutien à la décision du président Donald Trump et souligné que la communauté internationale devrait être solidaire et poursuivrait les efforts afin de résoudre la question coréenne. 

Partageant ce point de vue, le ministre japonais de la Défense, Takeshi Iwaya, a déclaré continuer de coopérer étroitement avec les Etats-Unis pour régler le problème nucléaire et les autres questions concernant les missiles et l’enlèvement de Japonais. 

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi après-midi, le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, a affirmé que le gouvernement japonais continuerait de travailler avec les Etats-Unis pour trouver des solutions aux problèmes concernant la dénucléarisation, les missiles balistiques et l’enlèvement de Japonais. Il a souligné que le Japon maintiendrait ses relations étroites avec les Etats-Unis. -VNA