La société japonaise Fuji Xerox construira au Vietnam une usine d'imprimantes, réaffirmant la tendance d'un nouveau flux d'investissement japonais au Vietnam.

Selon une publicité récente de Fuji Xerox, cette société va mettre en chantier en janvier 2013 une usine de photocopieurs et imprimantes utilisant les technologies LED (Self-Scanning Light Emitting Diode) dans la zone industrielle Vietnam-Singapour (VSIP), ville portuaire de Hai Phong (Nord).

Cette usine de plus 17 ha nécessitera un investissement de 9 milliards de yens (110 millions de dollars). Une fois opérationnelle en novembre 2013, elle pourra produire jusqu'à 2 millions d'appareils par an.

"Nous avons choisi le Vietnam car ce pays a connu des développements solides dans son processus d'industrialisation. De plus, le pays dispose d'autres atouts industriels'', a indiqué le vice-président exécutif de Fuji Xerox, Hitoshi Fujiwara, ajoutant que récemment plusieurs compagnies japonaises ont aussi choisi le Vietnam comme une destination d'investissement.

Selon le Département de l'investissement étranger du ministère du Plan et de l'Investissement du Vietnam, le Japon est en tête en terme de fonds d'investissement avec 5,05 milliards de dollars depuis le début de l'année. Ce chiffre représente 41,5% du montant total des capitaux drainés par le pays entre janvier et novembre.

Le nombre de compagnies japonaises au Vietnam a doublé ces six dernières années. Les petits et moyens projets, notamment dans le secteur de la production, ont augmenté considérablement, selon un rapport publié récemment par l'Organisation japonaise du commerce extérieure (JETRO).

Toujours selon JETRO, malgré des loyers de bureaux assez élevés à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville, l'environnement d'investissement au Vietnam, avec notamment les bas coûts de l'eau, de l'électricité et de la main-d'oeuvre, reste séduisants pour les investisseurs japonais. - AVI