Séance de travail entre le vice-Premier ministre vietnamien, Trinh Dinh Dung, et le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Hiroshige Seko. Photo: VGP.

 

Tokyo (VNA) - Le Japon souhaite coopérer avec le Vietnam pour développer le système d'infrastructures, ont déclaré le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Hiroshige Seko, et le ministre du Territoire, de l’Infrastructure, des Transports et du Tourisme, Keiichi Ishii, lors de leur séance de travail avec le Vice-Premier ministre vietnamien, Trinh Dinh Dung, en visite à Tokyo du 15 au 16 novembre.

Les deux ministres japonais se sont réjouis du développement fructueux des relations Vietnam-Japon tout en affirmant travailler en étroite collaboration avec le gouvernement et les localités vietnamiens afin d’intensifier le partenariat bilatéral notamment en matière d’investissement, d’infrastructures et d’énergie.

Le ministre Hiroshige Seko a exprimé son espoir de renforcer la coordination avec le Vietnam pour construire des centrales thermiques de grande capacité alimentées au charbon et importer du gaz naturel liquéfié.

Le ministre Keiichi Ishii, quant à lui, a souligné que le Japon était prêt à soutenir le Vietnam dans la mise en œuvre du projet de train à grande vitesse Nord-Sud et a espéré que le pays de l’Asie du Sud-Est utiliseront les technologies japonaises au service de la construction des lignes ferroviaires urbaines.

Le vice-Premier ministre vietnamien, Trinh Dinh Dung (à gauche), et le ministre japonais du Territoire, de l’Infrastructure, des Transports et du Tourisme, Keiichi Ishii. Photo: VGP.

 

"Les entreprises japonaises, a-t-il ajouté, veulent participer à la construction de l’aéroport international de Long Thành et du centre commercial souterrain de Bên Thành à Hô Chi Minh-Ville".

Pour sa part, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a proposé que le Japon poursuive ses aides publiques au développement (APD) en faveur du Vietnam, qui seront destinées au développement énergétique, à l’adaptation aux changements climatiques et à la construction d’infrastructures d’envergure, à savoir une autoroute reliant Hanoï à la capitale laotienne Vientiane.

Il a également invité la partie japonaise à aider le Vietnam à former des ressources humaines de haute qualité, en particulier dans le domaine de la construction et des transports, ainsi que de partager son expérience liée à la gestion et à l’exploitation de systèmes ferroviaires urbains à grande vitesse.

Durant son séjour au Japon, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a visité le centre de formation des ressources humaines de Tokyo Metro, la plus grande société de métropolitain au Japon.

Actuellement, cette entreprise collabore avec Hanoï et Hô Chi Minh-Ville pour réaliser des projets ferroviaires urbains utilisant les technologies japonaises. Elle offrira, prochainement, des cours de formation à l’intention du personnel ferroviaire vietnamien. –NDEL/VNA