Le groupe TKV a organisé mercredi 9 janvier à Hanoï une conférence pour dresser le bilan de 2018 et lancer les missions de 2019. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – En participant mercredi à une conférence du groupe du charbon et des industries minérales du Vietnam (TKV), le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung lui a demandé de chercher à assurer suffisamment de charbon au service du développement national en 2019. 

La demande de charbon pour la production d’électricité a tendance à s’accroître fortement. En 2019, elle devrait se chiffrer à 58 millions de tonnes, puis 90 millions en 2025 et 130 millions en 2030. 

Cela constituera une difficulté pour TKV car les capacités de production restent limitées, a indiqué Trinh Dinh Dung, ajoutant que les conditions d’exploitation minière de plus en plus difficiles, les coûts élevés et le recrutement difficile de mineurs étaient également des défis. 

Le vice-Premier ministre a encouragé TKV à moderniser ses technologies afin d’améliorer la qualité de ses produits. Il a également insisté sur la nécessité de respecter l’environnement et d’assurer la sécurité au travail. 

Selon Dang Thanh Hai, directeur général de TKV, le groupe accordera cette année la priorité à la modernisation de ses technologies afin d’augmenter la production, de réduire les coûts et d’améliorer sa compétitivité. Il ambitionne de produire 40 millions de tonnes de charbon et de réaliser un chiffre d’affaires de 128.000 milliards de dôngs (plus de 5,3 milliards de dollars) en 2019. 

L’année dernière, TKV a produit 36,95 millions de tonnes de charbon, dépassant l’objectif fixé et le niveau de 2017. En matière d’alumine, le groupe en a exporté pour 520 millions de dollars. Il a atteint son objectif de production d’électricité en 2018 avec 9,4 milliards de kWh. -VNA