Le fleuve du Mékong coule à travers le district de Muang, province de Nakhon Phanom. Photo: bangkokpost.com

Bangkok (VNA) - Le Département royal de l'irrigation (RID) de la Thaïlande accélère ses efforts pour atténuer les effets de la sécheresse après que les niveaux d'eau de plusieurs grands réservoirs sont tombés au-dessous des niveaux de l'année dernière.

Dix-huit grands réservoirs détiennent moins de 30% de leur capacité de stockage, dont Pasak Jolasid (province de Lop Buri), Chulabhorn (Chaiyaphum) et Nam Pung (Sakon Nakhon).

Le directeur général du RID, Thongplew Kongjun, a déclaré que plusieurs provinces connaissaient une sécheresse due à l'absence prolongée de pluie. Le département a donc déployé des mesures de secours pour garantir l'approvisionnement suffisant en eau pour la consommation des ménages.

Le département a demandé à ses bureaux d'irrigation et à ses centrales hydroélectriques de suivre strictement leurs plans de gestion de l'eau, et aux autorités de déployer des machines de secours, des pompes à eau et des camions citernes pour acheminer de l'eau dans les zones frappées par la sécheresse.

Dans le Nord-Est, la situation de l'eau semble également sombre, le niveau de l'eau dans le Mékong diminuant rapidement et affectant les rivières adjacentes du pays.

Le niveau d'eau du Mékong à la station hydrologique de Nong Khai n'était que de 0,80 mètre mercredi, - un niveau le plus bas depuis 50 ans. -VNA