Hanoi, 31 mai (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné la détermination à atteindre tous les objectifs fixés pour 2019, en s'efforçant de réaliser une croissance du PIB de 6,8% et de maîtriser l'inflation à moins de 4% lors de la réunion mensuelle du gouvernement, le 31 mai, à Hanoi.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la réunion gouvernementale de mai. Photo : VNAh

Le gouvernement a tenu sa réunion de mai juste après la clôture de la session plénière par l'Assemblée nationale pour examiner les résultats socio-économiques et budgétaires de l'État.

Le chef du gouvernement a rappelé aux membres du cabinet les risques et défis externes imprévus, affirmant que les pressions inflationnistes restaient visibles, de sorte que l'IPC pourrait dépasser 4% en l'absence d'une coordination harmonieuse des politiques et des activités de communication.

Pour faire face aux risques extérieurs, il a chargé le ministère de l'Industrie et du Commerce de continuer à surveiller de près les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et d'élaborer rapidement des solutions et des scénarios appropriés, notamment des mesures visant à diversifier les marchés étrangers et à développer le marché domestique.

Les organes compétents et les ministères concernés devraient être attentifs au développement de technologies et inviter les grandes entreprises de technologie d'autres pays à investir au Vietnam, a-t-il suggéré.

La Banque d’État du Vietnam doit continuer à surveiller, évaluer et prévoir les impacts que les marchés financiers et monétaires mondiaux pourraient exercer sur les taux de change et de dépôt locaux afin de trouver des solutions opportunes, tout en continuant à augmenter les réserves nationales.

Insistant sur la nécessité d'assurer la stabilité macro-économique, le Premier ministre a demandé aux organes compétents de ne pas augmenter les prix des services publics, de renforcer les communications et de superviser la fixation des prix, afin de garantir un contrôle de l'inflation jusqu'à la cible fixée.

Il a demandé aux membres du cabinet de continuer à analyser les impacts multicouches de la hausse de la consommation d'électricité et du pétrole, ainsi que d'évaluer les méthodes de calcul de la charge énergétique afin de mieux l'adapter.

Le ministère des Finances et la Commission des valeurs mobilières du Vietnam sont tenus de continuer à suivre l'évolution de la bourse et des flux de capitaux d'investissement acheminés par le marché pour gérer les risques et la fuite de capitaux.

Les ministères, les secteurs et les localités doivent appliquer de manière proactive les résultats d'Industrie 4.0 à leur travail et accélérer la mise en place d'un gouvernement électronique, a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement a souligné la nécessité d'améliorer la qualité des institutions et des politiques, soulignant que les conditions commerciales inutiles devaient être réduites au minimum.

Il a demandé aux ministères et organismes concernés de collaborer pour garantir la qualité des prochains examens et lutter contre la peste porcine africaine.

Lors de la réunion, le Premier ministre a donné des instructions sur la préparation de la séance de questions-réponses par les membres du cabinet à l'Assemblée nationale et d'autres.

Les rapports présentés à la réunion montrent que la macroéconomie a maintenu sa stabilité au cours des cinq derniers mois, avec une augmentation de 2,74% de l'IPC sur un an (le plus bas des trois dernières années). Le chiffre d'affaires total des ventes de biens et services a augmenté de 11,6%. Plus de 7,3 millions de touristes étrangers ont visité le pays, soit une augmentation de 8,8% par an.

Les décaissements d'IDE ont atteint 7,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,8% par rapport à la même période de l'année dernière. Les IDE nouvellement enregistrés et les nouveaux capitaux ajoutés aux projets d’IDE existants ont atteint 9 milliards de dollars, soit une hausse de 27%.

Le pays a réalisé une valeur d'exportation de 100 milliards de dollars, en hausse de 6,7%. Près de 54.000 nouvelles entreprises ont été créées, ce qui représente une augmentation de 3,2% et une augmentation de 29,6% du capital social. Près de 20.000 entreprises ont repris leurs activités, enregistrant une hausse de 48%. -VNA