Le gouvernement assurera la stabilite du marche pour les derniers mois hinh anh 1Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a présidé lundi 18 novembre une réunion avec les dirigeants de ministères et agences sur les prix du porc et la stabilité du marché au cours des derniers mois de 2019.

Les prix du porc dans le reste de l’année ont tendance à augmenter, nécessitant des solutions pour les contrôler. Selon le rapport du vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Phung Duc Tien, depuis le début de l’année, la peste porcine africaine s'est  déclarée dans plus de 8.490 communes de plus de 660 districts des 63 villes et provinces. Plus de 5,88 millions de porcs ont été abattus, équivalent à 337.000 tonnes.

Cependant, jusqu'à présent, il y a 54% de communes où les épidémies se sont plus signalées depuis 30 jours. Et 25 provinces et villes ont plus de 50% de communes et 9 provinces plus de 85% de communes ayant dépassé les 30 jours.

En ce qui concerne les prix du porc, le vice-ministre a déclaré qu'autrefois, le prix moyen était de l'ordre de 60.000 à 67.000 dongs / kg, voire 72.000 dongs / kg dans certaines localités, en raison de la pénurie de l’offre. En outre, il y a toujours le transport illégal de porcs en Chine. Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a demandé aux villes et provinces de prévenir et d'arrêter immédiatement cette situation.
 
Le même jour, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural a rencontré les grandes entreprises pour discuter du maintien des prix du porc. 

Pour combler le manque d’offre, Vuong Dinh Hue a déclaré que l’équilibre entre offre et demande devait être garanti chaque mois. Le ministère de l'Industrie et du Commerce, de l'Agriculture et du Développement rural doivent travailler ensemble pour déterminer si le porc doit ou non être importé. La pénurie est claire, a-t-il affirmé.

Le vice-Premier ministre a aussi demandé d'importer davantage de produits à base de viande de porc en provenance de pays ayant des relations commerciales avec le Vietnam.

Affirmant que l'inflation serait contrôlée de 3,3% à 3,9% en 2019, Vuong Dinh Hue a indiqué que le gouvernement garantirait offre et demande, ne laisserait pas la pénurie de viande de porc aller jusqu'au  Têt traditionnel, traiterait strictement le transport et le commerce illégaux d'animaux et de produits d'origine animale, en particulier les porcs. -VNA