Singapour (VNA) – Le Forum sur les marchés des capitaux de l’ASEAN (ACMF) qui s’est réuni jeudi 11 octobre à Singapour, a lancé deux initiatives clés visant à créer un marché des capitaux de l’ASEAN plus connecté et durable.

Le Forum sur les marchés des capitaux de l’ASEAN lance deux initiatives visant à créer un marché des capitaux de l’ASEAN plus connecté et durable. Photo : vietnaminsider.vn

Ces initiatives complètent les mesures introduites par l’ACMF en matière de placements collectifs, de gouvernance d’entreprise, de normes de divulgation et de renforcement des capacités.

L’ACMF a lancé un cadre pour les mouvements transfrontaliers de conseillers en investissement, qui permettrait aux investisseurs de l’ASEAN un plus grand accès aux services professionnels.

La première phase du cadre de mobilité professionnelle de l’ACMF est l’introduction du "laissez-passer ACMF" qui permettra aux professionnels de fournir des services de conseil au sein des juridictions de l’ASEAN, avec un enregistrement accéléré et aucune exigence de licence supplémentaire.

La Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande sont les premiers pays à participer à cette initiative, suivis par d’autres pays le moment venu.

Les quatre autorités de réglementation ont signé le protocole d’accord lors de la 2e conférence sur les marchés des capitaux de l’ASEAN, une initiative de l’ACMF organisée par l’Autorité monétaire de Singapour en collaboration avec la Banque asiatique de développement (BAD).

L’ACMF continue de mettre l’accent sur la finance durable et a lancé les normes des obligations sociales de l’ASEAN (ASEAN SBS) et les normes des obligations durables de l’ASEAN (ASEAN SUS).

L’introduction des ASEAN SBS et ASEAN SUS découle des normes des obligations vertes de l’ASEAN, lancées en novembre 2017. La région de l’ASEAN dispose désormais d’un ensemble complet de normes permettant d’accélérer le développement de la finance durable dans la région.

Les normes visent à améliorer la transparence, la cohérence et l’uniformité des obligations vertes, sociales et durables de l’ASEAN, ce qui réduira les coûts de la diligence raisonnable et aidera les investisseurs mondiaux à prendre des décisions d’investissement éclairées.

Les recettes provenant des obligations sociales servent à financer des projets socialement bénéfiques, tandis que celles des obligations durables seront destinées à financer une combinaison de projets verts et sociaux offrant respectivement des avantages environnementaux et sociaux.

En tant que membre actif de l’ACMF, le Vietnam travaille activement à l’amendement et au complètement de sa réglementation afin de s’intégrer davantage au marché financier régional.

Le Comité d’Etat de la Bourse du Vietnam, selon son vice-président Pham Hông Son, devra prochainement réviser les dispositions légales relatives au marché des capitaux en général et aux obligations vertes en particulier, créant ainsi une connexion entre le Vietnam et d’autres pays de la région.

La conférence sur les marchés des capitaux de l’ASEAN est une plate-forme qui permet aux régulateurs des marchés des marchés des capitaux d’échanger des idées, d’échanger des idées et de collaborer entre eux et avec des experts du secteur afin de formuler des plans concrets pour faire avancer l’agenda de la région en vue de marchés des capitaux plus profonds et plus connectés.

Plus de 300 participants de la région ont assisté à la 2e conférence sur le thème «Durabilité et connectivité». Les débats ont porté sur le financement durable, la connectivité des marchés des capitaux de l’ASEAN, le financement des infrastructures ainsi que le financement des PME et des start-up du bloc régional. – VNA