Nghê An (VNA) - Le Comité populaire de la province de Nghê An, le ministère vietnamien des Affaires étrangères et l’Ambassade du Japon au Vietnam viennent d’organiser deux conférences importantes dans cette province centrale. Le but était de donner un coup de pouce à la coopération entre le Centre, et plus particulièrement la province de Nghê An, et le Japon.

Source: NTV

La première conférence était placée sous le thème «Rencontre Japon-Centre septentrional». Elle réunissait des représentants du Japon et des six provinces du Centre septentrional (Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri, Thua Thiên-Huê). Il s’agit en fait d’un événement annuel organisé par le ministère vietnamien des Affaires étrangères dans le but de connecter les provinces de la région et de susciter un afflux d’investissements de la part des entreprises japonaises. 

Située au centre du Centre septentrional, la province de Nghê An ressemble à un Vietnam en miniature avec des conditions naturelles variées. D’une région pauvre, elle est devenue un centre de développement dynamique susceptible d’attirer des investissements, du Japon a fortiori. Avec la deuxième conférence intitulée «Rencontre Nghê An-Japon», les investisseurs japonais ont pu mieux comprendre les potentialités de cette province.

Source: NTV

«Nous souhaitons lancer un appel aux investissements dans l’agriculture de haute technologie, l’agriculture biologique et l’agro-alimentaire, mais aussi dans la mécanique et la construction automobile», indique Lê Ngoc Hoa, vice-président du Comité populaire de la province de Nghê An.
 
Nghê An compte à présent sept projets d’IDE du Japon, d’un fonds total de 72 millions de dollars. «Les projets japonais apportent aux habitants de notre province des revenus stables et mêmes plus élevés que dans d’autres pays. Ils aident aussi nos populations à améliorer leur niveau de qualification et leur ouvrent la possibilité de travailler au Japon», précise Lê Ngoc Hoa.  

Pour promouvoir sa coopération avec le Japon, la province cherche actuellement à mettre en place de nombreuses solutions permettant d’améliorer son environnement des affaires. – VOV/VNA