Le Cambodge prolonge l’interdiction de l’entree des voyageurs venant de six pays hinh anh 1Des élèves cambodgiens portent des masques. Photo : Khmer Times.
 
Hanoï (VNA) - Jeudi, le Cambodge a décidé de prolonger l'interdiction de l’entrée des voyageurs en provenance des États-Unis, d'Iran et de quatre pays européens dans le but d'endiguer la propagation du COVID-19, selon une lettre du ministère des Affaires étrangères.

Dans cette lettre adressée aux ambassadeurs, consuls généraux et consulats honoraires du Cambodge à l'étranger, le secrétaire d'État au ministère des Affaires étrangères, Sea Kosal, leur a dit de prolonger l'interdiction de l’entrée au Cambodge des étrangers venant des États-Unis, d'Iran, d'Italie, d'Allemagne, d'Espagne et de France jusqu'à nouvel ordre.

Il a ajouté que les restrictions d'entrée pour tous les étrangers arrivant au Cambodge restent également en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Sea Kosal a souligné que ces restrictions de voyage sont temporaires et doivent être mises en oeuvre jusqu’à ce que le ministère de la Santé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évaluent conjointement que la situation du COVID-19 s’améliore.

Le Cambodge interdit l'entrée des visiteurs étrangers des six pays susmentionnés depuis mi-mars et applique des restrictions d'entrée à tous les étrangers depuis le 30 mars.

Le pays d'Asie du Sud-Est a jusqu'à présent enregistré un total de 122 cas confirmés de coronavirus, avec 98 patients guéris, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Santé.

Le porte-parole du ministère cambodgien de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche, Srey Vuthy, a déclaré que le gouvernement assurera la sécurité alimentaire dans le Royaume alors qu'il s'attaque à la propagation de COVID-19.

Il a affirmé que le gouvernement s’entretiendra avec les importateurs et discutera de l’achat de porc pour pouvoir stocker environ 130 tonnes de porc par jour au cours des trois prochains mois. Par ailleurs, le gouvernement fournira aux éleveurs des animaux - en particulier des volailles, et des aliments pour accroître encore leurs capacités de production. -VNA