Phnom Penh (VNA) – Les élections sénatoriales cambodgiennes du quatrième mandat se dérouleront le 25 février, a annoncé jeudi 22 février le Comité national électoral (CNE).
 
Le CNE organise un tirage au sort pour déterminer l’ordre des quatre partis politiques participants sur le bulletin de vote des prochaines sénatoriales, sous la houllette de son président Sik Bun Hok (centre) et des patriarches suprêmes du pays, les vénérables Tep Vong et Bour Kry. Photo : AKP

Quatre partis seront en lice: le Parti du peuple cambodgien (PPC, au pouvoir), le Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (FUNCINPEC), le Parti de la jeunesse cambodgienne et le Parti de l’unité nationale khmère.

Au total, 11.695 personnes se rendront aux urnes pour élire les membres du Sénat, parmi eux figurent les 123 députés de l’Assemblée nationale du Cambodge et 11.572  conseillers communaux et de quartier élus, a indiqué à la presse le porte-parole du CNE, Hang Puthea.
 
L’impression des bulletins de vote a suivi un tirage au sort pour déterminer l’ordre des quatre partis politiques participants sur les bulletins, selon lequel le PPC figurera au numéro 1, le Parti de la jeunesse cambodgienne, 2 ; le Parti de l’unité nationale khmère, 3 ; et le FUNCINPEC 4. Photo : AKP

Le quatrième mandat du Sénat comprendra 62 membres : deux seront nommés par le roi du Cambodge, deux autres par l’Assemblée nationale à la majorité relative, et 58 seront élus au suffrage indirect.

Les résultats préliminaires seront rendus publics le 25 février dans l’après-midi, et les résultats officiels, le 3 mars, si aucun parti politique ne dépose de réclamations.

Les élections sénatoriales se tiennent tous les six ans au Cambodge. Le PPC avait remporté 46 sièges aux dernières sénatoriales. – VNA