Phnom Penh, 17 mars (VNA) - L'Armée populaire de libération de Chine (APL) et les Forces armées royales cambodgiennes (RCAF) ont organisé le 17 mars le 2e exercice commun baptisé «Dragon d’or 2018» dans la province cambodgienne de Kampong Speu.

A l'exercice conjoint Cambodge-Chine ''Dragon d’or''. Photo : VNA

​Les deux parties ont ​informé que ​cet exercice ​s'inscrivait dans la cadre des activités ​de célébration du 60e anniversaire de​ l'établissement des relations diplomatiques bilatérales, en vue de partager ​entre les deux armées des expériences ​dans la lutte contre le terrorisme et ​l'humanitaire.

​Au total, 280 soldats cambodgiens et 190 soldats chinois participeront jusqu'au 31 mars à l'exercice, soit une semaine de plus que le premier exercice tenu fin 2016.

L’APL a déployé 3 hélicoptères, 8 chars, et beaucoup d'autres armes et véhicules.

Les troupes participantes vont réparer ​des routes, neutraliser des bombes, ​des mines et ​autres engins explosifs, construire des ponts, ​prendre en charge des victimes de catastrophes naturelles, tirer des missiles sur des cibles...

En 2017, le Cambodge a suspendu ses exercices militaires annuels avec les États-Unis et l'Australie, déclarant q​ue la priorité était alors la préparation des élections locales.

La Chine est le plus grand ​bailleur de fonds du Cambodge en matière militaire. Les relations entre les deux pays ​dans la défense n'ont cessé ces dernières années de se renforcer.- VNA