Le Premier ministre Hun Sen prend la parole lors du 18è  forum gouvernement-secteur privé tenu le 29 mars. Photo: phnompenhpost.com

 

Hanoï, 2 avril (VNA) - Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé son intention de réformer l’économie nationale à grande échelle avec une stratégie en 17 points visant à stimuler la croissance et à économiser 400 millions de dollars par an pour le secteur privé.

Cette stratégie comprend une série d'initiatives d’économie pour les entreprises privées, notamment la réduction des coûts liés aux transports, aux services portuaires et à l'électricité, ainsi que la réforme de la gestion des chemins de fer.

Elle prévoit de réduire le nombre de jours fériés nationaux, d'introduire des priorités financières pour les secteurs des impôts et des douanes, ainsi que de promouvoir et de mettre en œuvre des amendements à la loi sur l'investissement et à la loi sur les zones économiques spéciales.

Lors d'un récent forum gouvernement - secteur privé, le Premier ministre Hun Sen a déclaré que ces réformes contribueraient à accroître la compétitivité des produits d'exportation si l'Union européenne (UE) décidait de suspendre l’accès préférentiel du Cambodge au marché européen dans le cadre de l’accord "Tout sauf les armes (TSA)".

Le 12 février, l’UE a entamé un processus de 18 mois susceptible d’entraîner la suspension temporaire de l’accès préférentiel du Cambodge au marché de l’UE dans le cadre du TSA, au motif que ce pays avait violé ses conditions. Cela devrait toucher les industries locales du vêtement et de la chaussure.

Concernant la grave pénurie d’électricité au Cambodge, le Premier ministre Hun Sen a annoncé son intention de réglementer différents types de prix d’électricité pour les utilisateurs, réduisant ainsi d'environ 0,02 dollar par kWh en faveur des industries à forte valeur d’investissement.

Dans le même temps, le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie du Cambodge, Lim Heng, a déclaré que le secteur privé cambodgien demandait depuis longtemps à son gouvernement de mettre en œuvre les réformes susmentionnées afin de réduire les coûts de production.

Il a affirmé que ces efforts du gouvernement cambodgien pour réformer l'économie contribueraient à renforcer le secteur privé, notamment en ce qui concerne l'augmentation des revenus des travailleurs. –VNA