Hanoï, 30 janvier (VNA) - Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Ha Kim Ngoc et la première assistante adjointe au secrétaire d’Etat américain Tina Kaidanow ont co-présidé ce mardi 30 janvier à Hanoï le 9e Dialogue sur la politique, la sécurité et la défense Vietnam-Etats Unis.

Le 9e Dialogue sur la politique, la sécurité et la défense Vietnam-Etats Unis. Photo: VNA

 
Il s’agissait du dialogue annuel entre les deux pays pour discuter des questions bilatérales, régionales comme internationales.
 
Les deux parties ont reconnu les progrès du Partenariat intégral établi entre le Vietnam et les Etats-Unis en 2013, affirmant que 2017 était une année significative dans les liens bilatéraux, avec notamment la visite du Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc aux Etats-Unis en mai et celle du président américain Donal Trump en décembre.
 
Ha Kim Ngoc a affirmé que le Vietnam souhaitait voir les relations Vietnam-Etats-Unis se développer de manière stable, approfondies et efficaces, dans le respect de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, de l’institution politique de chaque pays. Il a demandé aux deux pays de mettre en oeuvre les accords de coopération conclus en 2017 par les dirigeants vietnamiens et américains, de maintenir l’échange de délégations de haut niveau et les mécanismes de dialogue et de promouvoir les relations de coopération économique, commerciale et d’investissement.
 
Il a aussi tenu en haute estime le développement de la coopération dans la défense et la sécurité, tout en demandant d’intensifier la coopération dans la matière humanitaire, le règlement des conséquences de la guerre avec notamment la désintoxication de la zone de l’aéroport de Bien Hoa contaminées par l’agent orange, le déminage, l’assistance aux victimes de la guerre, la recherche des soldats vietnamiens portés disparus et etc.
 
Partageant le même point de vue que le responsable vietnamien, Tina Kaidanov a souhaité que les deux pays renforcent leur coopération dans la sécurité et la défense, outre la coopération économique, commerciale et d’investissement et maintiennent les échanges et les dialogues de tout niveau.
Les Etats-Unis considère le règlement des conséquences laissées par la guerre comme l’une des priorités dans la coopération de sécurité et de défense et continue de soutenir le Vietnam dans ce domaine, a-t-elle déclaré avant de souligner d’autres domaines de coopération comme l’assistance humanitaire, le secours des catastrophes, la recherche et le sauvetage, la sécurité maritime, le commerce de défense.
 
Les deux responsables ont soutenu le rôle central de l’ASEAN dans la résolution des questions relatives à la paix, à la sécurité, à la coopération et au développement de la région ainsi que la coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire, le terrorisme, la cybersécurité, la criminalité internationale et aussi dans les missions de maintien de la paix de l’ONU.
 
Concernant la question de la Mer Orientale, ils ont réaffirmé l’importance de garantir la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et aérienne et du commerce dans cette zone maritime. Ils ont protesté contre le recours à la force ou la menace d’y recourir et soutenu le règlement des litiges en Mer Orientale par les mesures pacifiques, conformément au droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.
 
Le Vietnam et les Etats-Unis ont appelé au respect total des procédures diplomatiques et juridiques, à l’application complète de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et à la signature rapide du Code de conduite en Mer Orientale.
 
Les deux pays ont décidé de tenir leur 10e Dialogue sur la politique, la sécurité et la défense à Washington DC.-VNA