Le vice-ministre vietnamien des Finances, Tran Xuan Ha.

Singapour, 7 avril (VNA) - Maintenir une croissance économique durable et assurer la stabilité financière et l'autosuffisance ​étaient les principaux objectifs de la 22ème conférence des ministres des Finances de l'ASEAN (AFMM-22), de la quatrième conférence des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de l'ASEAN (AFMGM-4) et des réunions connexes tenues à Singapour du 3 au 6 avril.

S'exprimant à l'AFMM-22, le vice-ministre vietnamien des Finances, Tran Xuan Ha, a décrit le développement des infrastructures modernes et efficaces comme l'un des piliers du développement socioéconomique du Vietnam, ce qui est également une préoccupation commune des pays de la région. ​Aussi ceux-ci doivent-ils élaborer un plan commun pour trouver des solutions financières adéquates, a-t-il ajouté.

Les ministres des Finances ont salué les progrès de l'ASEAN en matière d'intégration bancaire, d'assurance, de marché des capitaux et ont souhaité que les Etats membres signent le huitième paquet d'engagements ​au cours de l'année.

L​es conférenc​iers ont pris note des efforts pour développer le marché régional des capitaux en renforçant les capacités et en entreprenant des initiatives telles que la modification du système d'investissement collectif de l'ASEAN, l'émission de normes d'obligations vertes, la connectivité expérimentale des marchés boursiers, l'ouverture d​'un portail électronique ​fournissant des informations sur les sociétés cotées, et la rotation des experts des marchés de capitaux entre les pays de l’ASEAN.

Les ministres se sont félicités de l'harmonisation de la liste des produits d'import-export des dix États membres de l'ASEAN, de la mise en œuvre expérimentale du système de transit douanier de l’ASEAN au Cambodge, au Laos, au Myanmar, en Thaïlande et au Vietnam, et de l'échange de certificats d'origine entre le Vietnam, l'Indonésie, la Malaisie, Singapour et la Thaïlande ​depuis le 1er janvier 2018.

Ils ont souhaité que les pays approuvent prochainement le deuxième Protocole sur la désignation des portes frontalières et le septième sur le système de transit douanier de l'ASEAN, afin de créer un cadre juridique facilit​ant le transit des marchandises.

Les participants ont soutenu la mobilisation des capitaux privés pour la modernisation des infrastructures de l'ASEAN et souhaité s'associer avec la Banque asiatique de développement (BAD), la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures et la Banque mondiale (BM) pendant la phase de préparation et de gestion des projets.

Ils ont également exprimé leur soutien au renforcement des capacités de supervision et des activités du Bureau de recherche macroéconomique ASEAN + 3, ainsi qu'aux initiatives telles que le programme de financement et d'assurance contre les risques de catastrophes de l'ASEAN, et ont souligné l'importance de garantir la cybersécurité.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales de l'ASEAN ont préconisé des solutions technologiques financières créatives et efficaces, et ont salué les résultats de l'inclusion financière dans l'ASEAN en ouvrant un portail sur l'éducation financière et l'échange de connaissances sur l'inclusion financière.

Dans le secteur bancaire, les gouverneurs ont félicité les groupes de travail pour avoir complété l'indicateur clé de performance et l'outil de gestion des risques, estimant que les pays atteindraient les objectifs fixés dans le plan d'action stratégique de l'ASEAN pour la viabilité financière et l'inclusion.

​Enfin, ils ont discuté de questions émergentes telles que la technologie financière et se sont engagés à travailler en étroite collaboration pour trouver des solutions efficaces aux cyberattaques au cours de la quatrième révolution industrielle.

​Ces conférences annuelles ont vu la présence de représentants du Fonds monétaire international (FMI), de la BM, de la BAD, des organisations financières et bancaires de la région. -VNA