Singapour (VNA) - L’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) et ses partenaires d’Asie du Nord-Est - la Chine, le Japon et la République de Corée - ont réaffirmé leur engagement à promouvoir la coopération et l’intégration économique pour édifier une Asie orientale libre et ouverte dans le contexte d’un protectionnisme croissant.

le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie, Chan Chun Sing. Photo: AFP/VNA

 

Dans son allocution d’ouverture des consultations des ministres de l’Economies de l’ASEAN+3 organisées jeudi 30 août à Singapour, le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie, Chan Chun Sing, a déclaré que l'ASEAN était déterminée à poursuivre sa coopération économique avec la Chine, le Japon et la République de Corée face à des tensions croissantes dans l'économie mondiale.

Les tensions commerciales en cours entre les principales économies, ainsi que l’avènement des nouvelles technologies et de l’économie numérique, ont rendu indispensable le fait que l’ASEAN et ces trois pays restent engagés à l’approfondissement et à l’élargissement des liens économiques, a-t-il ajouté.

L'ASEAN a des accords de libre-échange avec chacun de ces trois pays, qui sont également signataires du Partenariat économique régional global (RCEP), un accord commercial impliquant également l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Inde.

L'ASEAN a hâte de travailler de manière constructive et pragmatique avec la Chine, le Japon et la République de Corée pour obtenir de bons résultats pour les négociations du RCEP d'ici la fin de cette année, a déclaré M. Chan.

Lors des consultations, les ministres ont discuté de nouveaux domaines de collaboration et du programme de travail de la coopération économique ASEAN+3 pour 2019-2020, qui guidera la coopération au cours de deux prochaines années.

En dépit des incertitudes de l’économie mondiale, telles que la guerre commerciale ou le protectionnisme croissant, les liens commerciaux et d’investissement entre l’ASEAN et ces trois pays ont considérablement augmenté.

L’année dernière, les échanges commerciaux entre l’ASEAN et ces trois pays ont augmenté de 16,1% pour atteindre 807 milliards de dollars, représentant 31,6% du commerce extérieur de ce bloc régional.

Les investissements directs étrangers (IDE) en provenance de Chine, du Japon et de la République de Corée ont atteint 29,9 milliards de dollars, représentant 21,8% des entrées d’IDE dans la région. -VNA