Jakarta, 10 avril (VNA) – L’ambassadeur Trân Duc Binh, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ASEAN a participé à la 20e réunion du Comité de coopération commune ASEAN-Chine tenue le 9 avril à Jakarta, en Indonésie.

Photo : ASEAN

 

Cette réunion vise à examiner des activités de coopération ASEAN-Chine ces derniers temps et à donner des orientations et mesures afin d’améliorer davantage ces relations dans l’avenir.

Lors de cet événement, l’ASEAN et la Chine ont hautement apprécié le développement profond des relations ASEAN-Chine dans des domaines.

En 2017, la valeur d’échanges commerciaux entre l’ASEAN et la Chine a atteint 436,8 milliards de dollars. Le fonds d’investissement direct étranger (IDE) de Chine à l’ASEAN est estimé à 11,3 milliards de dollars en 2017, soit 8,2% du fonds total de l’IDE de l’ASEAN.

Les deux parties ont souligné qu’à l’occasion de la célébration des 15 ans de l’établissement du partenariat stratégique ASEAN-Chine en novembre 2018 à Singapour, les dirigeants aséaniens et chinois ont adopté  la Vision de partenariat stratégique ASEAN-Chine 2030. C’est le premier plan de moyen et long terme entre l’ASEAN et la Chine pour développer les relations de partenariat et de coopération multilatérales dans le futur.

A propos de la coopération au développement, dans le cadre du Fonds de coopération ASEAN-Chine, les deux parties mettent en œuvre ou étudient la mise en œuvre de 58 projets.

Les deux parties se sont engagées à réaliser pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, à contribuer à la paix, à la stabilité, à la sécurité, à la sûreté et à la liberté de la navigation aérienne et maritime et du commerce dans cette zone maritime.

En ce qui concerne les orientations de coopération, l’ASEAN et la Chine ont décidé de promouvoir le Plan d’action ASEAN-Chine, l’Année d’échange de presse ASEAN-Chine avec les activités  médiatiques prévues en Indonésie. Ils ont aussi décidé de stimuler la coopération dans les secteurs comme la ville intelligente, les échanges culturels, la réduction des écarts de développement… et de réaliser le Plan de travail de l’Initiative de l’intégration de l’ASEAN pour la troisième phase. -VNA