Bangkok, 5 avril (VNA) - Les gouvernements de l'Asie du Sud-Est, la Banque asiatique de développement (BAD) et des bailleurs de fonds pour le développement ont lancé le 4 avril une nouvelle initiative de plus d'un milliard de dollars en faveur des projets d'infrastructures vertes en Asie du Sud-Est.

Un jardin à Singapour. Photo: eco-business.com

L’initiative «Mécanisme de financement catalytique vert de l’ASEAN» a été lancée en marge d’une réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales de l’ASEAN, qui a lieu les 4 et 5 avril à Chiang Rai, en Thaïlande.

Elle fournira des prêts et l'assistance technique nécessaire à des projets d'infrastructures vertes tels que les transports durables, les énergies propres et les systèmes hydrauliques résilients.

Le mécanisme mobilisera un milliard de dollars au total, dont 75 millions du Fonds pour l'infrastructure de l'ASEAN (FIA), 300 millions de la BAD, 300 millions d’euros (336 millions de dollars) de la Banque allemande de développement (KfW), 150 millions d’euros de la Banque européenne d'investissement (BEI) et 150 millions d’euros de l’Agence Française de Développement (AFD).

Lors de la cérémonie de lancement, le président de la BAD, Takehiko Nakao, a déclaré que, par le biais de ce mécanisme, la BAD aiderait les gouvernements de l'ASEAN à développer des projets d'infrastructures vertes et respectueuses du climat, contribuant ainsi à lutter contre le changement climatique, à améliorer la qualité de l'air et de l'eau, et à réduire la dégradation de l'environnement dans la région.

Le mécanisme fait partie d'un nouveau «guichet d'infrastructures vertes et inclusives» du FIA, une initiative de financement régionale mise en place par les gouvernements de l'ASEAN et la BAD en 2011. -VNA