L'ASEAN cherche a aider le Myanmar a parvenir a une solution pacifique hinh anh 1Le président du Conseil d’administration de l’État, commandant en chef des services de défense du Myanmar, le général en chef Min Aung Hlaing.  Photo : AFP/VNA

Jakarta, 7 juin (VNA) - Le secrétariat de l'ASEAN a publié le 6 juin un communiqué sur les résultats d'une visite de travail les 4 et 5 juin au Myanmar entre le président de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM), le 2e ministre des Affaires étrangères du Brunei Dato Erywan Pehin Yusof et le secrétaire général de l'ASEAN Dato Lim Jock Hoi.

L'objectif de la visite de travail était de discuter de la manière dont l'ASEAN pourrait aider le Myanmar à parvenir à une solution pacifique pour l'intérêt de son peuple grâce à la mise en œuvre efficace et en temps opportun du consensus en cinq points atteint lors de  la réunion des dirigeants de l'ASEAN tenue le 24 avril, en particulier la nomination et le rôle de l'envoyé spécial de la présidence de l'ASEAN pour le Myanmar.

La visite visait également à découvrir comment l'ASEAN pourrait aider à faciliter un dialogue constructif entre toutes les parties au Myanmar et fournir l'aide humanitaire de l'ASEAN au Myanmar.

Au cours de la visite, les responsables de l'ASEAN ont rencontré le président du Conseil d’administration de l’État, commandant en chef des services de défense du Myanmar, le général en chef Min Aung Hlaing, le ministre des Affaires étrangères Wunna Maung Lwin, le ministre de la Protection sociale, des Secours et de la réinstallation Thet Thet Khine et le président de la Commission électorale de l'Union, Thein Soe.

Le président de l'AMM et le secrétaire général de l'ASEAN ont également eu des réunions avec les chefs de mission de l'ASEAN au Myanmar tandis que le secrétaire général de l'ASEAN a eu des discussions informelles avec des représentants de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans le pays et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UN OCHA) au Myanmar.

Au cours des discussions, le président de l'AMM a souligné l'importance de la mise en œuvre efficace et en temps opportun du consensus en cinq points. Se félicitant de la prolongation du cessez-le-feu par la force militaire, il a souligné que l'ASEAN peut faciliter des dialogues constructifs entre toutes les parties au Myanmar.

Le président de l'AMM et le secrétaire général de l'ASEAN ont salué le nouveau engagement du Myanmar à maintenir des canaux de communication ouverts et efficaces, en vue de mettre en œuvre les recommandations de l'évaluation préliminaire des besoins, et la reprise des efforts humanitaires collectifs de l'ASEAN dans l'État de Rakhine.

Le secrétaire général de l'ASEAN a également évoqué la possibilité de fournir une aide humanitaire au Myanmar par l'intermédiaire du Centre de coordination de l'ASEAN pour l'assistance humanitaire sur la gestion des catastrophes (Centre AHA), en coopération avec des organisations internationales et non gouvernementales.

D'autres questions en discussion incluent la nomination et le rôle de l'envoyé spécial du président de l'ASEAN au Myanmar. À cet égard, le président de l'AMM a soumis au Myanmar les nominations proposées par les États membres de l'ASEAN pour le poste. Il a également appelé à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris les femmes, les enfants et les étrangers.- VNA
source