Les experts du Groupe de travail sur l’investissement (IEG) se sont réunis le 21 août à Ho Chi Minh-Ville. ​Photo: VNA

 

Ho Chi Minh-Ville-Ville (VNA)- Les experts du Groupe de travail sur l’investissement (IEG) se réunissent les 21 et 22 août à Ho Chi Minh-Ville dans le cadre de la troisième conférence des hauts officiels de l’APEC (SOM3) et des réunions connexes.

La réunion, tenue sous l'égide du Comité du commerce et de l'investissement, voit la participation des représentants de 21 économies membres de l'APEC et d'experts d'organisations internationales.

Selon le coordinateur de l'IEG Maxim Berdichevsky, la réunion étudie des questions liées aux investissements commerciaux.

"Nous voulons encourager les  investisseurs à injecter leur ​fonds dans la région pour promouvoir la chaîne d'approvisionnement et l'investissement", a-t-il dit aux journalistes de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

Lors de la séance de travail du 21 août, les délégués ont également débattu des dernières politique​s pour améliorer l’environnement de l'investissement.

Un représentant australien a proposé un échange d'expériences en matière d'investissement étranger en mettant l'accent sur l'engagement avec les entreprises internes (entreprises, gouvernement et collectivités élargies) et externes (investisseurs, gouvernements étrangers).

Au débat de la réunion ont figuré les questions comme l'investissement dans les infrastructures, le plan d'action pour la facilitation des investissements, le dialogue sur les politiques d'investissement et le partenariat public-privé.

Thai Thu Phuong, vice-présidente de l'IEG, a déclaré que la réunion permettait au Vietnam d'apprendre des expériences d'autres économies membres, en particulier sur les questions liées au partenariat public-privé et au règlement des différends entre investisseurs et États.

Interrogé sur la mesure dont le Vietnam peut prendre pour attirer plus d'investissements, Maxim Berdichevsky a déclaré: "Pour les économies qui cherchent à attirer des investissements, à l'échelle internationale et nationale, il est important d'avoir un cadre commercial transparent et prévisible".

Stephen Thomsen, directeur des idées sur les politiques d'investissement, de la Division des investissements, de la Direction des affaires financières et des entreprises de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), a souligné que veiller à ce que les lois soient mises en œuvre de manière cohérente et transparente est un défis.

Mais le Vietnam a fait beaucoup de progrès ​en matière législative pour attirer l'investissement, notamment l'adoption de la nouvelle Loi sur l'investissement, a-t-il conclu. -VNA