Vientiane, 30 juillet (VNA) - Le barrage hydroélectrique de Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré en raison de la mauvaise qualité de construction, a annoncé le 27 juillet le ministre laotien de l'Energie et des Mines, Khammany Inthilath.

Photo: VNA

Le ministre Khammany Inthilath a déclaré lors d'une conférence de presse à Vientiane que l'effondrement le 23 juillet dernier du barrage auxiliaire du projet hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy était dû à la mauvaise qualité de construction.

Parallèlement aux efforts de recherche et de sauvetage, la cause de l'accident fait l'objet d'une enquête, a-t-il dit, ajoutant qu’aux termes de l'accord, les parties impliquées doivent être responsables de l'indemnisation.

Le barrage hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré à 23h00 du 23 juillet, provoquant des inondations soudaines qui ont complètement isolé le district de Sanamxay.

Le Premier ministre laotien, Thongloun Sisoulith, a déclaré lors d'une conférence de presse tenue le 25 juillet que cette catastrophe avait ravagé 13 villages et affecté six autres en aval.

Il a annoncé que 587 familles avec 3.060 personnes se sont retrouvées sans abri, tandis que 131 personnes ont été portées disparues.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, la centrale hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy est construite par la compagnie PNPC, une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO (République de Corée), RATCH (Thaïlande) et la société publique laotienne LHSE.

Cet ouvrage, d’un coût total de 1,2 milliard de dollars, est le premier projet de BOT (construction-opération-transfert) déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013. Le barrage a été achevé à 90% et sa production commerciale devrait débuter en 2019.-VNA