L'ancien Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra. Photo : AFP/VNA

 

Bangkok (VNA) - Le 6 juin, la Cour suprême de Thaïlande a condamné l'ancien Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra à deux ans de prison pour avoir lancé un programme de loterie illégale alors qu'il était en poste il y a plus de 10 ans.

Cette décision a porté la peine de prison combinée contre lui à cinq ans.

Un comité de juges de la Cour suprême a pris la décision, avec une majorité des voix, à l’encontre de Thaksin, qui avait été reconnu coupable d’abus de pouvoir et de violations d’une loi sur les actes répréhensibles commis par des officiels gouvernementaux.

Selon le Bangkok Post, l'affaire concerne une loterie ouverte par Thaksin du 1er août 2003 au 16 septembre 2006, alors qu'il était Premier ministre. Il faisait partie des 47 accusés dans l'affaire et son cas avait été mis à l’écart après le départ de Thaksin de Thaïlande en 2008.

La Commission nationale anti-corruption (NACC) a engagé le procès par contumace l'an dernier.

Le programme de loterie lancé par Thaksin avait causé des pertes totales de 1,67 milliard de bahts (plus de 53 millions de dollars).

La Cour suprême a également émis un mandat d’arrêt contre Thaksin.

En 2008, le tribunal a condamné Thaksin à une peine de deux ans d'emprisonnement pour conflit d'intérêts après que son ex-femme avait remporté un appel d'offres pour l'achat d'un terrain appartenant à l'État dans le centre de Bangkok, alors qu'il était Premier ministre en 2003. Le délai de prescription de 10 ans du procès est arrivé à terme en octobre 2018.

Le 23 avril, le tribunal l'a condamné à trois ans de prison pour avoir ordonné à la Banque thaïlandaise de l'import-export de prêter un milliard de bahts au Myanmar à un bas taux d’intérêt, au profit de la compagnie Shin Satellite Plc de sa famille.-VNA