L'AN demande de juguler les variantes des fêtes

Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, a répondu aux interpellations concernant le gaspillage dans les fêtes, la dégradation du mode de vie et les défaillances dans la gestion des jeux en ligne.
Hoang Tuan Anh, ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, a répondu vendredi après-midi aux interpellations parlementaires concernant le gaspillage dans les fêtes, la dégradation de la vertu, du mode de vie et les défaillances dans la gestion des jeux en ligne.


Reconnaissant les impacts négatifs des jeux en ligne violents, Hoang Tuân Anh a indiqué qu'il fallait renforcer l'éducation à la loi au sein des écoles et autres établissements, condamner et critiquer vigoureusement les actes amoraux.


L'école, la famille et la société jouent un rôle important dans la formation de la personnalité et de la vertu sociale. Les organes compétents doivent renforcer le contrôle sur les produits culturels nocifs et des phénomènes d'"invasion culturelle", a-t-il souligné.


Selon lui, la gestion des jeux en ligne revient au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et à celui de l'Information et de la Communication. Ces deux dernières sont conscients des influences négatives de cette forme de jeux et continueront de collaborer pour promulguer les actes interministériels de réglage appropriés.


Expliquant les missions de son ministère sur la gestion des jeux en ligne, des cafés Internet, le ministre de l'Information et de la Communication, Lê Doan Hop, a fait savoir que son ministère avait donné un acte sur la création des missions pour contrôler les cafés internet de l'ensemble du pays.


Ce ministère est en train de contrôler les activités des établissements de production, de fourniture des jeux en ligne avant d'avancer des solutions et de promulguer les règlements de gestion conformes à la situation réelle.


Concernant les variantes et les formes superstitieuses lors des fêtes, ainsi que les problèmes existants dans la gestion culturelle, Hoang Tuan Anh a annoncé que son ministère avait traité de nombreuses violations en la matière, affirmant que la responsabilité des autorités était de diriger, organiser et encourager la participation de la société dans l'organisation des fêtes tout en ne pas négligeant la gestion.


En 2010, le pays accueille plusieurs fêtes importantes. Il s'agit d'une bonne occasion pour sensibiliser les jeunes sur les valeurs traditionnelles et l'histoire nationale. Il faut rehausser la conscience des administrations de tous les échelons sur la position, le rôle des fêtes, a-t-il souligné.


L'acquis le plus important des fêtes réside dans la propagation de l'image du pays, a expliqué Hoang Anh Tuan, ajoutant que les coûts de ces fêtes sont en grande partie financés par la société et non le budget de l'Etat. En réalité, les fêtes ont attiré de nombreux touristes internationaux.


Dans ses conclusions, le président de l'AN, Nguyên Phu Trong, a estimé qu'il faut encourager le développement des fêtes saines, contribuant à propager, revaloriser la culture nationale, et dans le même temps, prévenir, enrayer à temps les variantes et les formes superstitieuses lors des fêtes. "Les fêtes constituent un besoin légitime du peuple", a-t-il souligné.


Dans la réalité, les fêtes attirent la participation nombreuse de la population qui y apporte volontairement leur argent. La question est de continuer de préserver, revaloriser les valeurs morales traditionnelles du peuple dans les conditions de l'économie de marché et dans la phase d'ouverture et d'intégration, a-t-il conclu. -AVI

Voir plus