Des touristes à l'aéroport international Ngurah Rai de Bali, en Indonésie, le 27 novembre. Photo: AFP

Jakarta (VNA) - L'ambassade du Vietnam en Indonésie a reçu, jusqu'au 29 novembre, des demandes d’aide d'une cinquantaine de touristes vietnamiens bloqués à Bali, en Indonésie, en raison d​e l'éruption imminente du volcan Agung, dont 30 ont quitté Bali en toute sécurité.

L'ambassade a indiqué que d'autres personnes attendaient l'aide des compagnies aériennes ou la réouverture de l'aéroport international de Ngurah Rai.

Selon les estimations de l'Association des hôtels de Bali, ​de 800 à 1.200 touristes vietnamiens visitent l'île chaque mois.

Nguyen Thanh Hai, une citoyenne vietnamienne qui vit à Bali depuis sept ans, a partagé qu'environ 12 ressortissants vietnamiens résidant dans l'île vivent dans des conditions de sécurité, car personne n​'est dans ​un rayon de 12 km autour du volcan.

Le Centre indonésien de volcanologie et d'atténuation des risques géologiques vient d’abaisser le niveau d’alerte de rouge à orange. Les colonnes de fumée, qui se sont échappées du mont Agung, ont aussi baissé d'intensité, passant à une hauteur ​de 2.000m contre 4.000m auparavant.

L’aéroport Ngurah Rai a rouvert à 15h locales (14h à Hanoï) mercredi, a précisé le porte-parole de l’aéroport, n’excluant pas une nouvelle fermeture en cas de vents défavorables.

Le mont Agung, culminant à plus de 3.000 mètres et situé à environ 75 kilomètres des principales destinations touristiques de Kuta et Seminyak, émet d’épaisses colonnes de fumée grise depuis plusieurs jours et fait craindre une éruption majeure à tout moment. –VNA