Clark (VNA) – La 4e Conférence élargie des ministres de la défense de l’ASEAN (ADMM+) a souligné mardi 24 octobre, à Clark, aux Philippines, le rôle de l’ASEAN dans l’architecture sécuritaire régionale.

Les délégués à la 4e ADMM+ prennent la pose, le 24 octobre, à Clark, aux Philippines. Photo : VNA

Cet événement a réuni les ministres de la Défense, représentants des ministres de la Défense des pays membres de l’ASEAN et des pays partenaires – Australie, Nouvelle-Zélande, Chine, République de Corée, Japon, Inde, Etats-Unis et Russie.

Le secrétaire général de l’ASEAN, Lê Luong Minh, a fait savoir dans son rapport que la sécurité matitime figurait en haut de l’agenda des réunions de l’ASEAN durant l’année dernière. 

De nombreux participants ont mis l’accent sur le rôle central de l’ASEAN et apprécié les résultats subtantiels de la coopération dans le cadre de l’ADMM .

Ils ont souligné le respect du droit international dans les litiges en mer, tout en exprimant leur soutien au règlement des différends par voie pacifique, conformément au droit international. 

Ils ont affirmé l’importance de l’observation rigoureuse de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et la nécessité d’obtenir dans les meilleurs délais d’un code en la matière. 

Prenant la parole lors de la conférence, le ministre vietnamien de la Défense Ngô Xuân Lich a évoqué les défis pour de nombreux pays dont les pêcheurs. 

Il a demandé aux pays concernés de mettre en œuvre des mesures juridiques et communicationnelles tout en évitant des actes brutaux ou de la force à l’encontre des pêcheurs.

A la fin de la conférence, le ministre philippin de la Défense, Delfin Lorenzana, a annondé qu’à partir de 2018, l’ADMM+  sera organisée annuellement.

Il a aussi remis la présidence de l’ADMM et de l’ADMM+  à son homologue singapourien Ng Eng Heng dont le pays assumera la présidence de l’ASEAN en 2018. – VNA