Hanoï, 14 février (VNA) - L'accord de libre-échange (ALE) entre l'ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est) et Hong Kong (Chine) est actuellement dans sa phase finale et devrait entrer en vigueur en 2019, selon l'agence de presse chinoise Xinhua.

Cérémonie de signature de l'accord de libre-échange ASEAN – Hongkong (Chine) et de l'accord d'investissement ASEAN-Hongkong à Manille, aux Philippines, en novembre 2017. Photo: asean.org

 

Law Kin-wai, directeur général du Bureau économique et commercial de Hong Kong à Jakarta (Indonésie), avait déclaré le 12 février que les pays de l'ASEAN procèdent aux ratifications et procédures nationales nécessaires pouvant ouvrir la voie à l'application de cet ALE.

Des représentants des pays membres de l'ASEAN et de la Région administrative spéciale de Chine ont signé cet ALE et un accord d'investissement en novembre 2017.

Law Kin-wai a déclaré que les deux parties souhaitaient que l'ALE entre en vigueur en 2019, de préférence au milieu de l'année.

Cet ALE vise à offrir plus de sécurité juridique et un accès plus facile au marché pour les flux de marchandises entre l'ASEAN et Hong Kong. Dans le cadre de cet accord, le Brunei, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande ont accepté de réduire les droits de douane sur 85% des marchandises énumérées dans leurs listes tarifaires, et ce dans un délai de 10 ans.

L'ASEAN comprend 10 pays membres que sont  Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam. -VNA