Hanoi (VNA) - L’Association de l’acier du Vietnam (VSA) a indiqué prendre des mesures concrètes pour protéger les intérêts légitimes des entreprises visées par l’imposition éventuelle de droits anti-dumping et anti-subvention américains.
 
Photo: VSA

La VSA s’est réunie le 13 décembre avec la Direction des recours commerciaux du ministère de l’Industrie et du Commerce à la suite d’une décision préliminaire du Département américain du Commerce.

Cette décision concerne les importations de tôles galvanisées et de produits d’acier laminés à froid en provenance du Vietnam qui, prétend-il, bénéficieraient des subventions déloyales donnant lieu à une mesure compensatoire.

Les entreprises vietnamiennes sont prêtes à fournir et à préparer des documents prouvant l’origine des matières premières devant servir à la fabrication des produits considérés, a indiqué la VSA.
 
Si elles peuvent prouver que ces matières premières n’ont rien à voir avec l’acier plat laminé à chaud chinois destiné à une transformation ultérieure en acier laminé à froid, elles ne seront pas soumises à une telle mesure, a-t-elle affirmé, ajoutant que le DOC devrait annoncer ses décisions définitives le 16 février 2018.  

Selon les chiffres de la VSA, les exportations de tôles galvanisées vietnamiennes vers les Etats-Unis sont estimées à environ 200.000 tonnes par an, provenant notamment de Tôn Hoa Sen, Tôn Dông A et VSC dont le taux de localisation est supérieur à 40%. – VNA