Photo: EPA

Bangkok (VNA) – Le Département thaïlandais de promotion du commerce international (DITP en anglais) vise une croissance de 6,5 % des exportations vers les autres pays membres de l’ASEAN.

Pour parvenir à cet objectif, le DITP créera un réseau d'entrepreneurs, entreprises publiques et organes gouvernementaux jouant un rôle clé dans le renforcement des exportations vers l’ASEAN.

Le DITP encouragera également les entreprises thaïlandaises à ​coopérer avec des investisseurs aséaniens pour expédier des produits culturels de ce pays sur les marchés de la région, et pour établir un centre de distribution de produits agricoles et de matériaux de construction au Myanmar.

Le ministère thaïlandais du Commerce, lui, a appelé les exportateurs nationaux à profiter des avantages des accords de libre-échange (ALE) entre la Thaïlande et des pays d’Asie, d’Océanie et d’Amérique du Sud ​en vue de stimuler ses exportations.

La Thaïlande participe à 17 accords de libre-échange avec des pays d’Asie, d’Océanie et d’Amérique du Sud, a indiqué Adul Chontinisakorn, vice-directeur du Département de commerce extérieur.

En 2017, la Thaïlande a exporté pour 60 milliards de dollars vers ces régions, en hausse de 15,2% et représentant 71,32% du total des exportations nationales.  

Les accords de libre-échange offrent plusieurs avantages aux exportateurs dont la réduction ou l’exemption de droits de douane sur des produits thaïlandais, a estimé Adul Chontinisakorn, en appelant ces derniers à profiter au mieux de ces avantages pour augmenter leurs exportations.

L'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) compte 10 pays membres : Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Singapour, Brunei, Vietnam, Cambodge, Laos et Myanmar.-VNA