Un nouveau pont reliant le district de Mae Sot de la province
thaïlandaise de Tak à Myawaddy (Myanmar) contribue à renforcer les transports entre les deux pays. Photo: bangkokpost.com

 

Bangkok (VNA) - Les voitures de Thaïlande seront autorisées à circuler au Myanmar et vice versa à partir de septembre.

Chaque pays délivrera 100 licences à des opérateurs de transport pour qu'ils puissent parcourir des centaines de kilomètres à l’intérieur des deux pays, suivant des lignes vers Yangon et un port à proximité de la zone économique spéciale (ZES) de Thilawa au Myanmar, ainsi que celles vers Bangkok et le port de Laem Chabang en Thaïlande, selon le chef du Département thaïlandais des transports terrestres Phiraphon Thawonsuphacharoen.

Les deux pays sont en train d’examiner la capacité des opérateurs de transport pour sélectionner, a-t-il déclaré, évoquant un processus requis par l'accord de la sous-région du Grand Mékong sur la facilitation du transport transfrontalier.

Les chauffeurs thaïlandais peuvent commencer leur voyage dans le district de Mae Sot de la province de Tak et traverser le pont d'amitié entre la Thaïlande et le Myanmar pour se rendre à Yangon et au port de Thilawa. Ceux du Myanmar peuvent choisir la ligne Myawaddy-Mae Sot-Mukdahan ou celle Mae Sot-Bangkok-Laem Chabang.

La Thaïlande a également signé des accords de transport transfrontalier avec le Laos et le Vietnam, a déclaré Phiraphon Thawonsuphacharoen.

Le commerce transfrontalier a rapporté à la Thaïlande 1.400 milliards de bahts (plus de 44 milliards de dollars) en 2018, soit une hausse annuelle de 6%. La Malaisie était son plus grand partenaire en termes de commerce frontalier avec des échanges de 571,92 millions de bahts, suivie du Laos, du Myanmar et du Cambodge. -VNA