Photo : Bangkok Post

 

Bangkok (VNA) - Le cabinet thaïlandais a donné son aval à un plan directeur sur 20 ans relatif à la gestion des ressources en eau, lequel vise à résoudre les problèmes de sécheresse, d’inondations et d’eaux usées.

Somkiat Prachamwong, secrétaire général de l'Office des ressources nationales en eau (ONWR), a déclaré à l'issue d'une réunion du cabinet tenue le 18 juin que le plan était le troisième des quatre piliers de la planification.

Plus tôt cette année, la loi sur les ressources en eau de 2018 – le premier pilier, est entrée en vigueur le 27 janvier.

Le deuxième pilier, l’établissement de l’ONWR, est né pour réorganiser plus de 40 agences de l'eau réparties dans sept ministères.

Le quatrième pilier repose sur la nécessité d'appliquer de nouvelles idées et technologies pour résoudre les problèmes liés à l'eau.

Le plan directeur sur la gestion des ressources en eau vise à fournir de l'eau potable à 75.032 villages d'ici 2030, à résoudre les inondations et les sécheresses dans 66 zones couvrant une superficie de 55.360 km², à construire plus de 541.000 petits barrages et à restaurer 5.600 km² de zones de bassins versants.

Ces cibles sont basées sur six stratégies que sont la gestion de l'utilisation de l'eau, la sécurité de la production d'eau, le contrôle des inondations, la conservation de la qualité de l'eau, le boisement dans les zones de bassins versants, la prévention de l’érosion des sols et l’approche managériale.

Ce plan directeur, qui dure jusqu'en 2037, servira de "carte" pour l'ONWR. De nombreux projets liés à l'eau qui ont un rôle clé dans la réduction des dommages causés aux cultures par la sécheresse et dans la protection des populations contre de graves inondations recevront un financement supplémentaire important, selon M. Somkiat. -VNA