La Thailande applique des sciences et technologies dans la lutte contre le COVID-19 hinh anh 1  La prise de mesure de la température corporelle des passagers à l'aéroport de Suvarnabhumi. Photo: Bangkokpost

Bangkok (VNA) - Les principaux pionniers technologiques et instituts de recherche de Thaïlande cherchent des moyens pour prévenir la propagation du coronavirus SARS-CoV-2 grâce à l'utilisation de l'application mobile, de l'informatique à hautes performances, de l'apprentissage automatique et de la science des matériaux.

L'Agence nationale pour le développement scientifique et technologique (NSTDA), l’Agence de développement du gouvernement digital (DGA) et le Département de contrôle des maladies (DDC) ont développé une application mobile permettant aux personnes placées en quarantaine d'évaluer leur état de santé.

L'application appelée "VWatch" devrait être mise en service dans les deux semaines.

La NSTDA fournit également des ressources informatiques à hautes performances aux hôpitaux de recherche et à la communauté des startups, offrant un accès gratuit aux données sur le COVID-19.

En outre, cette agence prévoit d'offrir des outils d'apprentissage automatique aux instituts de recherche en santé pour la tomodensitométrie du poumon des patients. La science des matériaux sera appliquée pour la sécurité de la santé telle que la production des masques de protection.

La Thaïlande a confirmé 59 cas infectés du COVID-19, dont un décès, 34 guéris complètement et 24 autres bénéficiant actuellement des traitements médicaux.

Le ministère thaïlandais des Affaires étrangères a exhorté 7.000 citoyens de ce pays vivant en Italie à respecter le blocus imposé par le pays face à la propagation rapide de l’épidémie de COVID-19. Le ministère discutera avec d’autres organes étatiques des plans d’assistance des citoyens thaïlandais en Italie et en Iran, lors d’une réunion tenue le 11 mars.

En plus, le Département de contrôle des maladies (DDC) prévoit d'imposer des mesures obligatoires pour toutes les arrivées, dont la déclaration personnelle, la déclaration des numéros de téléphone portable et de l’adresse e-mail afin de contrôler de l'épidémie de COVID-19.

La mesure sera prise à partir du 12 mars et toutes les informations personnelles des touristes seront conservées dans le système pendant 14 jours depuis leur arrivée. -VNA