Dans un magasin de Halotel en Tanzanie. Photo: VOV

Hanoï (VNA) - Bien que le Vietnam et la Tanzanie cultivent de bonnes relations d’amitié et de diplomatie depuis 1965, leurs relations économique et commerciale ne correspondent ni aux potentialités ni aux souhaits des deux parties. Une situation imputable à plusieurs facteurs.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Tanzanie Nguyen Kim Doanh lors d’une interview accordée au journal de la Voix du Vietnam.
 
Premièrement, ce sont des difficultés en termes d’éloignement géographique. Depuis avril 2015, la compagnie aérienne Kenya Airways a ouvert une ligne directe Nairobi-Hanoi, première liaison directe entre l’Afrique et le Vietnam. Si cela a répondu peu ou prou aux besoins croissants de déplacements aériens entre le Vietnam et le continent noir, les activités d’affaires entre les entreprises vietnamiennes et africaines n’ont pas vraiment décollé.
 
Deuxièmement, la plupart des entreprises vietnamiennes sont de moyennes et petites d’envergure, limitant les investissements vietnamiens dans ce pays d’Afrique de l’Est.
 
«Selon moi, pour atteindre l’objectif de porter le commerce bilatéral à un milliard de dollars en 2020 comme le souhaitent les dirigeants des deux pays, parallèlement à la mise en œuvre des accords commerciaux dont les deux parties sont signataires, il faut en signer d’autres notamment en termes de non-double taxation, d’encouragement et de protection de l’investissement… », a souligné le diplomate vietnamien.
 
De plus, selon lui, les soutiens du gouvernement vietnamien sont importants, notamment dans la fourniture d’informations sur le marché tanzanien, la simplification des formalités administratives en termes de délivrance de la licence d’investissement, du permis de travail et de la carte de séjour aux entreprises vietnamiennes qui veulent exporter leurs produits ou investir dans ce pays africain.
 
Au sein de l’ambassade du Vietnam en Tanzanie, nous avons établi des plans de coopération et de collaboration avec les organes tanzaniens compétents pour organiser des forums de rencontre entre entreprises des deux pays, signer de nouveaux accords commerciaux…, a informé Nguyen Kim Doanh.
 
Prochainement, l’ambassade va coopérer avec Halotel – un joint-venture de télécommunications du groupe vietnamien Viettel en Tanzanie – pour organiser un programme de promotion de l’investissement et du commerce Vietnam-Tanzanie, a-t-il ajouté. -CPV/VNA