La marche, un sport simple et bénéfique

Nguyên Thi Thanh Phuc, membre de la sélection vietnamienne d’athlétisme, a l’ambition de promouvoir la marche sportive à l’échelle nationale, en commençant par la capitale Hanoi, dans l’espoir de la voir devenir un nouveau sport tendance.

Hanoi (VNA) - Nguyên Thi Thanh Phuc, membre de la sélection vietnamienne d’athlétisme, a l’ambition de promouvoir la marche sportive à l’échelle nationale, en commençant par la capitale Hanoi, dans l’espoir de la voir devenir un nouveau sport tendance.

La marche, un sport simple et bénéfique ảnh 1Nguyên Thi Thanh Phuc (2e à gauche) est surnommée la “Reine de la marche vietnamienne”. Photo : CTV

La Fédération d’athlétisme du Vietnam, en collaboration avec le comité d’organisation du semi-marathon international du Vietnam, a inclus la marche sportive dans la compétition qui s’est déroulée le 1er janvier 2024 à Hanoi.

C’est la première fois que cette discipline intègre cet événement. Peu de gens savent que l’auteure de cette idée audacieuse est la jeune femme surnommée la “Reine de la marche”, Nguyên Thi Thanh Phuc. Celle-ci est passionnée par cette discipline depuis 20 ans et a remporté 17 fois les championnats nationaux, ainsi que cinq fois les Jeux d’Asie du Sud-Est.

Courir pour "attirer" les participants

Thanh Phuc a déclaré : “Lors de ma première participation au championnat d’Asie de marche organisé en 2012 au Japon, j’ai vu de nombreuses personnes, dont des étudiants, participer à une marche à pied. À ce moment-là, j’ai nourri le souhait que le Vietnam puisse également le faire. J’ai cultivé ce rêve pendant 12 ans et je me suis dit que je devais être une pionnière, me dévouer et prouver les bienfaits de la marche à la communauté”. Après une longue période de sensibilisation, elle est maintenant confiante pour réaliser le rêve qu’elle a chéri depuis si longtemps, et se sent très heureuse de voir la réponse positive des gens.

Nguyên Thi Thanh Phuc a partagé que, dans son parcours visant à promouvoir la marche, en plus de guider les débutants, elle participait également activement à des courses à pied et à des événements communautaires pour “attirer” les gens vers la marche.rs visant à promouvoir la marche, en plus de guider les débutants, elle participait également activement à des courses à pied et à des événements communautaires pour “attirer” les gens vers la marche.

“J’ai encouragé mon frère, également marcheur de l’équipe nationale, Nguyên Thành Ngung, à se joindre à ma campagne de sensibilisation. J’ai également reçu le soutien de mes camarades, de mes amis et de mes groupes sportifs. Pour faciliter la réalisation de l’objectif, j’ai même commencé à me lancer dans la course à pied il y a plus de cinq mois pour expérimenter et inciter les gens à essayer la marche. Je veux que le mouvement de la marche se développe de plus en plus, comme la course à pied aujourd’hui”, a précisé Thanh Phuc.

Premiers résultats étonnants

Elle a parlé avec enthousiasme des signes encourageants du mouvement de la marche sportive au Vietnam. “Je crois que ce mouvement se propagera rapidement dans un avenir proche. En tant qu’entraîneuse de nombreux marcheurs, j’ai reçu des retours très positifs de leur part ! Je pense que c’est un sport adapté à tous les âges, des plus âgés aux plus jeunes, hommes et femmes. Beaucoup de gens pensaient que la marche était plutôt féminine et qu’il serait difficile d’encourager la participation de hommes. Cependant, parmi les 200 personnes qui ont pris part à la marche tenue le 1er janvier dernier, le nombre d’hommes était supérieur à celui des femmes, une vrai surprise”, a remarqué Thanh Phuc.

La “Reine de la marche vietnamienne” a souligné que l’aspect important pour la communauté des marcheurs était de savoir comment marcher correctement pour être en bonne santé. “Ces derniers temps, j’ai donné de nombreuses instructions à des clubs de marche, et à chaque fois, les participants étaient très heureux et enthousiastes lorsque je partageais mes connaissances et mon expérience. Beaucoup d’entre eux m’envoient régulièrement des vidéos pour que je puisse revoir leurs séances d’entraînement et leur donner des conseils supplémentaires. Je suis très heureuse de recevoir ces retours”, a-t-elle confié.

Thanh Phuc est impliquée dans la marche sportive depuis plus de 20 ans. Elle n’a jamais subi de blessure grâce à un entraînement approprié. À un moment donné, elle a pris du poids, jusqu’à atteindre 82 kg pendant sa grossesse, mais elle est ensuite redescendue à 48 kg grâce à la marche. “Ce sport me permet de rester en bonne santé, d’avoir un corps souple et l’esprit clair”, a-t-elle conclu. – CVN/VNA

source

Voir plus