Kuala Lumpur, 5 avril (VNA) - La Malaisie n'exclut pas la possibilité de vendre plus d'actifs, y compris des terres, pour maintenir sa dette publique à un niveau gérable, a déclaré jeudi 4 avril le Premier ministre Mahathir Mohamad.

Le super yacht Equanimity. Photo: The Star

Selon M. Mahathir, outre la vente du super yacht Equanimity au conglomérat Genting Malaysia pour 126 millions de dollars, toute vente future d'actifs gouvernementaux sera seulement ouverte aux Malaisiens.

"Nous avons encore des actifs. En fait, nous pouvons, si nécessaire, même vendre des terres appartenant au gouvernement. Cela contribuera à réduire les dettes", a-t-il déclaré à la presse.

Le yacht précité aurait été acheté avec de l'argent volé au fonds d'investissement public 1Malaysia Development Berhad (1MDB) et a été saisi dans le cadre d'une enquête pour corruption.

Dans le but de réduire la dette publique qui s’élève à environ 250 milliards de dollars, M. Mahathir a ordonné de réviser nombre de projets d'infrastructure de grande envergure conclus sous l'administration de son prédécesseur Najib Razak. -VNA